Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Santé

Des avancées pour les formations régionales dans le domaine de la santé

Pour un « Campus Régional des Métiers et des Qualifications d’Excellence One Health et Action Sociale »

samedi 30 mars 2024


Organisé sous l’égide de la Commission de l’océan Indien (COI) du 25 au 28 mars, un atelier dédié à la formation dans les métiers de la santé a réuni une trentaine de participants représentant les ministères en charge de la Santé et de l’Élevage des États membres de la COI, ainsi que des institutions de formation telles que le Mauritius Institute of Health (MIH), l’Institut National de Santé Publique et Communautaire (INSPC), les universités des Comores, des Seychelles et des Mascareignes.


À l’issue de ces 4 jours d’échanges : un cadre et un plan d’actions pour un « Campus Régional des Métiers et des Qualifications d’Excellence One Health et Action Sociale » ont été validés. Cet atelier a aussi été l’occasion d’annoncer l’accréditation par le Higher Éducation Commission du Master FETP, porté par le réseau SEGA — One Health de la COI. Vers un « Campus Régional des Métiers et des Qualifications d’Excellence (CRMQE) One Health et Action Sociale » Cette décision découle des discussions approfondies menées lors de l’atelier, mettant en lumière les besoins spécifiques, les offres de formation existantes, ainsi que les opportunités et défis auxquels sont confrontés les États membres de la COI. Dans ce contexte, l’adoption de l’approche d’un Campus des Métiers et Qualifications d’Excellence (CMQE) a été plébiscitée, visant à répondre de manière ciblée aux besoins spécifiques d’un secteur. Les programmes de formation sont ainsi alignés sur les normes et les exigences du secteur, offrant aux apprenants des compétences reconnues et valorisées.

Dans le cadre du CRMQE One Health et Action Sociale, cette approche se veut régionale pour développer la formation technique, technologique et professionnelle dans les métiers de la santé. Un atelier interactif de type world café a ainsi été proposé afin d’encourager la participation active des participants, favorisant ainsi la collaboration sur des éléments essentiels tels que le nom du CRMQE, les métiers prioritaires, les objectifs à atteindre ainsi que les premières actions à entreprendre. Les résultats de l’atelier sont concluants : un cadre et un plan d’actions ont été validés.

Le Master FETP accrédité : un lancement prévu au mois de mai

Ce master en épidémiologie de terrain bénéficiera à 18 professionnels de santé de la région, offrant ainsi une formation de deux ans, bénéficiant d’une reconnaissance académique (120 crédits). Alliant théorie et pratique, il s’articulera notamment autour de 3 stages et d’un projet tutoré au sein des ministères, sur des problématiques et enjeux d’intérêt régional.
Coordonné par le réseau SEGA — One Health, cette formation bénéficiera d’un portage académique et d’une diplomation par le MIH et verra la contribution d’une cinquantaine d’intervenants d’institutions de santé publique et de partenaires : INSPC, École de médecine et de santé publique des Comores, Agence régionale de Santé de La Réunion, Santé Publique France, CIRAD, Institut Pasteur de Madagascar, Central Health Laboratory de Maurice, etc. Il s’inscrit dans la continuité du FETP-Frontline (formation de 13 semaines), ayant déjà certifié 162 professionnels de santé de la région, avec 180 bénéficiaires prévus en 2024.
Juliette Janin, Chargée de mission au sein de la COI, a d’ailleurs souligné que « cette formation démontre comment une initiative régionale peut aboutir à un programme efficace, avec un référentiel commun et une reconnaissance académique. Et cela doit inspirer d’autres initiatives de formation dans la région. » Un atelier prônant la transversalité entre deux projets de la Commission de l’océan Indien La COI met ici en pratique ce qu’elle encourage entre ses États membres : la coopération. En favorisant la synergie entre deux de ses programmes : le réseau SEGA — One Health (soutenu par l’Agence française de développement (AFD) et l’Union européenne) et le Programme régional de coopération et de mobilité en formation technique, technologique et professionnelle dans l’océan Indien (soutenu par l’AFD), la COI montre l’exemple en matière de coopération.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus