Santé

Chikungunya : ’La Réunion entendue’

Gélita Hoarau sur Antenne Réunion

Témoignages.re / 1er février 2006

Deux parlementaires étaient invités hier soir dans le journal d’Antenne Réunion : la sénatrice Gélita Hoarau et le député René-Paul Victoria.
Au cours de sa visite ministérielle, Xavier Bertrand a affirmé notamment que "Les Réunionnais ne sont pas seuls, la solidarité nationale pour la lutte contre le chikungunya va encore s’accentuer".
Revenant brièvement sur l’évolution de la situation depuis le lancement de l’alerte, la sénatrice a déclaré que la sous-estimation initiale par l’État de la gravité de la situation peut se comprendre. Mais l’important, a-t-elle souligné, c’est de voir qu’aujourd’hui, "un constat est fait au plus haut niveau, La Réunion est entendue".
Gélita Hoarau revient également sur les efforts des collectivités : la Région engage 900 emplois verts, le Conseil général 1.000 personnes, l’armée 400, tout ceci est à coordonner, "la bataille démarre", et devant l’ampleur de l’épidémie, les efforts doivent s’accélérer.
Et de préciser les différents enjeux de la lutte qui s’engage. La sénatrice insiste en particulier sur l’urgence de constituer une équipe de chercheur pour améliorer notre connaissance du chikungunya. Le moustique vecteur est encore mal connu, par ailleurs il est nécessaire d’acquérir davantage d’informations sur l’évolution de la maladie, à travers notamment un suivi des patients.
L’autre volet sur lequel peuvent porter les efforts des scientifiques est celui de la lutte contre les moustiques. Quel produit à utiliser en sachant que nous avons la richesse de notre biodiversité à protéger, a interrogé Gélita Hoarau.
Enfin, la sénatrice a rappelé la nécessité de "préparer l’avenir". Cela passe notamment par la reconstruction d’un service de prophylaxie.


"Une commission d’enquête pour comprendre"

Cosignataire avec Christophe Payet de l’initiative d’Huguette Bello visant à la création d’une commission d’enquête parlementaire sur le chikungunya, René-Paul Victoria a estimé que "la solidarité nationale jouera encore plus fortement". Il a fait part de sa satisfaction devant l’implication grandissante des Réunionnais et de l’État dans la lutte contre l’épidémie.