Santé

Coronavirus à La Réunion : 1193 cas en 7 jours et 19 décès supplémentaires

22644 cas dont 1407 cas importés et 169 décès depuis le 11 mars 2020

Témoignages.re / 12 mai 2021

« Une situation sanitaire qui se dégrade : les gestes barrières doivent absolument être maintenus si on veut pouvoir s’engager dans le plan de désescalade ! », c’est ce qu’annonce la préfecture de La Réunion dans un communiqué présentant les statistiques officielles de l’épidémie de coronavirus à La Réunion.

JPEG - 69.6 ko

« Alors que La Réunion doit s’engager dans le plan de désescalade, il est constaté une hausse de certains indicateurs témoignant d’une dégradation de la situation sanitaire. Si la pression hospitalière reste stable, on constate ainsi une hausse du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire désormais à 139,8/100 000 habitants.

Plus que jamais, nous devons tous rester extrêmement vigilants face à la maladie et appliquer l’ensemble des protocoles et des règles édictées par la préfecture. Si à ce stade la dégradation de la situation sanitaire ne remet pas en cause le plan de désescalade, une remobilisation est absolument nécessaire ».

Détails de la situation sanitaire

La préfecture et l’agence régionale de santé ont le regret d’annoncer 19 décès : seize décès sont intervenus au cours des 7 derniers jours (du 4 au 10 mai) et trois auraient dû être comptabilisés dans le communiqué de presse du 4 mai dernier (décès intervenus les 1er et 3 mai). Ces personnes sont originaires de La Réunion : une âgée entre 35 et 44 ans, 8 personnes âgées entre 60 et 74 ans et 10 personnes âgées de plus de 75 ans.

Du 1er mai au 7 mai, 1193 cas ont été recensés en 7 jours, soit un taux d’incidence hebdomadaire en augmentation porté à 139,8/100 000 habitants (contre 125,2 la semaine précédente) et un taux de positivité de 5,3 % dépassant légèrement le seuil de vigilance (et qui s’explique notamment par une baisse du nombre de dépistages réalisés cette semaine). Parmi les 1193 cas :
· 1176 cas sont classés autochtones.
· 17 cas sont classés importés.

Du 1er mai au 7 mai, 1458 tests ont été criblés pour identifier une souche de variant. Sur ces 1458 tests, on comptabilise 979 cas de variantes COVID (937 sud-africains ou brésiliens et 42 britanniques), soit une proportion de 67,10 % en légère baisse par rapport au 68,49% de la semaine précédente).

Compte tenu des 21 603 guérisons et des 169 décès depuis le début de la crise sanitaire :
1 872 cas sont encore actifs à ce jour. 22 644 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 92,3% sont des cas autochtones.

Au 11 mai 2021, 36 clusters sont actifs et 232 clôturés. Parmi les clusters actifs, on note :
· 7 à criticité élevée : Cilaos (1), Le Port (1), Saint-Denis (2), Sainte-Suzanne (1), Saint-Louis (1), Saint-Paul (1)
· 8 à criticité modérée : Le Port (2), Saint-André (1), Saint-Denis (3), Saint-Paul (2)
Concernant les autres indicateurs, il est à noter :
· un taux d’incidence en baisse chez les plus de 0-14 ans : -21.3% (80.3/100 000),
· un taux d’incidence en augmentation :
- chez les 15-24 ans : + 6,4% (167.1/100 000).
- chez les 25-34 ans : + 21.6 % (181/100 000),
- chez les 35-44 ans : + 25,3 % (192.8/100 000),
- chez les 45-64 ans : + 10,8% (131.7/100 000),
- chez les 65 ans et plus : + 57,7% (141.1/100 000),
- chez les plus de 75 ans : + 63,9 % (136/100 000).
· un taux de positivité des tests qui augmente à 5,3 %, passant au-dessus du seuil de vigilance (5%),
· un nombre de dépistage qui diminue avec 24 748 tests réalisés (contre 30 605 tests la semaine précédente).

Au 13 mai, 39 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 sur les 117 lits de réanimation comptabilisés à La Réunion.