Santé

Coronavirus à La Réunion : 13 décès et 917 nouveaux cas en une semaine

18425 cas dont 1338 cas importés et 136 décès depuis le 11 mars 2020

Témoignages.re / 14 avril 2021

Les chiffres officiels sur l’évolution de l’épidémie de coronavirus à La Réunion ont été publiés hier par la Préfecture. Ils indiquent un nombre toujours très élevé des nouvelles contaminations détectées, ainsi qu’une moyenne de près de 2 décès par jour.

JPEG - 69.6 ko

« Les chiffres des 7 derniers jours montrent une stabilisation du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire qui reste au-dessus du seuil de 100/100 000 habitants et une proportion de variantes Covid-19 toujours très importante. Les rassemblements familiaux et les échanges professionnels sont propices à l’établissement de chaînes de transmission. Limiter les interactions sociales et pratiquer le télétravail permet de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 13 avril 2021 les décès intervenus au cours des 7 derniers jours de 12 patients âgés, dont 2 patients arrivés à La Réunion au titre des Evasan. Parmi ces décès, 11 sont âgés de 50 ans et 1 avait entre 30 et 39 ans.

Du 3 avril au 9 avril, 917 cas ont été recensés en 7 jours contre 922 la semaine précédente, soit un taux d’incidence hebdomadaire stabilisé à 107/100 000 habitants.

Parmi les 917 cas :
· 901 cas sont classés autochtones,
· 15 cas sont classés importés,
· 1 cas est classé autochtone secondaire.

Du 3 avril au 9 avril, 1 276 tests ont été criblés pour identifier une souche de variante. Sur ces
1 276 tests, on comptabilise 928 cas de variantes Covid-19 (848 sud-africains ou brésiliens et 80 britanniques), soit une proportion de 72.7 % contre 71.6 % la semaine dernière.

Compte tenu des 16 794 guérisons et des 135 décès depuis le début de la crise sanitaire, 1 496 cas sont encore actifs à ce jour.

18 425 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 91 % sont des cas autochtones.

Au 13 avril 2021, 27 clusters sont actifs et 187 clôturés.
Parmi les clusters actifs, on note :
· 15 clusters de « criticité élevée » se situant à Le Port (1), à Saint-André (1), à Saint-Denis (5), à Saint-Pierre (3), à Saint-Louis (1), à Saint-Paul (2) et à Saint-Pierre (2).

· 8 clusters de « criticité modérée » se situant à Saint-Denis (2), à Saint-Paul (1), à Saint-Pierre (3), à Saint-Benoit (1) et à La Possession (1).

Les indicateurs

Concernant les autres indicateurs, il est à noter par rapport à la semaine dernière :
· un taux d’incidence en hausse de 23.8 % chez les plus de 0-14 ans (86.3/100 000) et de 22.4 % chez les 15-24 ans (147.7/100 000)
· un taux d’incidence stable à 157.6/100 000 chez les 25-34 ans,
· un taux d’incidence stable à 119.4 /100 000 chez les 35-44 ans,
· un taux d’incidence en baisse de 20.5 % chez les 45-64 ans (92.8/100 000) et de 29.6 % chez les 65 ans et plus (67.4/100 000)
· un taux d’incidence en baisse de 5.6 % chez les plus de 75 ans (67/100 000)
· un taux de positivité des tests en baisse à 4.2 % en-dessous du seuil de vigilance (5 %),
· un nombre de dépistage qui augmente très légèrement (+ 1.4 %)
· un R effectif qui repasse au-dessus de 1 en se fixant à 1.08 %

Appel à la vaccination des publics prioritaires

Au 13 avril, 36 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 dont 28 patients réunionnais, sur les 121 lits de réanimation ouverts à La Réunion.
Malgré une stabilisation de la situation sanitaire, l’épidémie de Covid-19 est toujours très active à La Réunion. La situation reste fragile et préoccupante.
Aussi, il est important de continuer à être vigilant en famille, au travail ou à l’extérieur : maintenir les gestes barrières, limiter ses contacts sociaux et respecter le couvre-feu.
Il est également essentiel pour les personnes prioritaires de se faire vacciner :
· Les résidents d’EHPAD, EHPA et USLD et les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés ;
· Les personnes en situation de handicap hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés ;
· Toute personne âgée 70 ans et plus ;
· Toute personne âgée de 50 ans et plus ayant une pathologie à risque de forme grave de Covid [1] ;
· Les patients ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid* ;
· Les femmes enceintes (à partir du 2e trimestre de grossesse) ;
· Les personnels de santé salariés et libéraux, y compris les personnels des services d’aide à domicile pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap, les sapeurs-pompiers, secrétaires médicales, transporteurs sanitaires.

* »