Santé

Coronavirus à La Réunion : 1320 cas et 10 décès en une semaine

34615 cas dont 1486 cas importés et 266 décès depuis le 11 mars 2020

Témoignages.re / 21 juillet 2021

Les données publiées hier par la Préfecture de La Réunion et l’ARS océan Indien montrent la poursuite de la dégradation des indicateurs de l’épidémie, avec un nouveau nombre record de nouvelles contaminations en une semaine : 1320 nouveaux cas, soit une centaine de plus que l’ancien record datant de la semaine précédente.

JPEG - 69.6 ko

« Les chiffres de ces 3 derniers jours montrent des indicateurs à la hausse :

· 300 nouveaux cas ont été recensés par jour, soit un taux d’incidence à plus de 190/100 000 habitants et un taux de positivité de 5,3 % au 18 juillet

· Une intensification de la circulation liée au variant Delta avec de nouvelles chaînes de transmission locales identifiées lors d’évènements familiaux ou festifs à forte fréquentation et ce dans plusieurs communes de l’île,

· Une augmentation des hospitalisations en réanimation et en médecine pour Covid-19.

Ces données rendent compte d’une dégradation sérieuse de la situation sanitaire.

Pour la semaine passée du 10 au 16 juillet, si le taux d’incidence apparait en baisse (154.6/100 000 habitants), cela est artificiel et uniquement lié à la présence d’un jour férié dans la semaine.

Au final, l’évolution de l’épidémie est bien défavorable et il est plus que jamais nécessaire de renforcer les mesures barrière, et de se faire vacciner sans plus attendre, comme l’ont déjà fait 33,7 % de la population qui ont reçu une première injection.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce 13 juillet 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 10 patients originaires de La Réunion :

· 1 personne âgée entre 15 et 24 ans,

· 5 personnes âgées entre 65 et 74 ans,

· 4 personnes âgées de plus de 75 ans.

Toutes les personnes décédées présentaient des comorbidités constituant des facteurs de risque de forme grave de la maladie.

Aucune ne disposait d’un schéma vaccinal complet.

Du 10 au 16 juillet, 1 320 cas ont été recensés en 7 jours, avec un taux de positivité stable à 4,2 % et un taux d’incidence hebdomadaire en baisse à 154,6/100 000 habitants et un nombre de dépistages en baisse (-9,2 %). Ces données ne sont pas représentatives de la dégradation intervenues dans les 3 derniers jours.

Parmi ces 1 320 cas :

· 1 311 cas sont classés autochtones,

· 9 cas sont classés importés.

Au 18 juillet, sur 7 jours glissants, le taux d’incidence dépasse les 190/100 000 habitants, soit une situation en dégradation.

Compte tenu des 32 036 guérisons et des 266 décès depuis le début de la crise sanitaire, 2 313 cas sont encore actifs à ce jour.

34 615 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 94,7 % sont des cas autochtones. »