Santé

Coronavirus à La Réunion : 15782 tests de dépistage en une semaine

Hausse de 17% du nombre de prélèvements

Témoignages.re / 14 novembre 2020

Sur la semaine 45, le taux de positivité était de 4,5 % (source SIDEP, ARS). Il est en légère augmentation par rapport à la semaine précédente (4,3 %) et reste inférieur au seuil de vigilance (5 %). Le taux de positivité sur les tests voyageurs est en diminution et se situe à un niveau de 1,4 %.

JPEG - 83.8 ko

Depuis plusieurs semaines, le délai moyen entre la date des premiers signes des symptômes et la date de prélèvement reste stable autour de 3 jours.

Surveillance en établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) :

En octobre, les ESMS ont réalisé 2 signalements dont un cluster en EHPAD identifié en semaine 42. Au 12 novembre 2020, 42 cas ont été confirmés dont 27 résidents et 15 personnels.
7 résidents ont été hospitalisés et 2 décès liés à la covid-19 sont survenus.

En novembre, un cluster est identifié en EHPAD impliquant à ce jour 3 cas (2 résidents et un personnel).

Surveillance individuelle :

Après une diminution du nombre de cas observé en semaine 38 et pendant 4 semaines consécutives, le nombre de cas hebdomadaire augmente depuis la semaine 43. Le chiffre dépasse les 600 cas en semaine 45 (du 1er au 8 novembre).

Parmi les cas investigués, on note :
-  des cas toujours essentiellement autochtones
-  une légère hausse de cas importés en semaine 45

Ces données indiquent une circulation toujours active du virus à La Réunion et une dégradation de la situation épidémiologique.

Le R (nombre de reproduction ; nombre moyen de personnes qu’une personne malade va contaminer)

A La Réunion, le nombre de reproduction était de 1,16 (source SIDEP). Il est stable par rapport à la semaine précédente (1,20), il reste néanmoins supérieur à 1, traduisant une tendance à l’augmentation de la circulation du virus sur le territoire.

Ces résultats doivent être mis en perspective avec les autres données épidémiologiques.

Le taux d’incidence (nombre de cas rapportés à la population pour 100 000 habitants)

Du 2 au 8 novembre, le taux d’incidence était de 77/100 000 habitants. Pour la 3e semaine consécutive, il est supérieur au-dessus du seuil d’alerte (50/100 000 habitants) mais reste en dessous du seuil du niveau national de 427 cas /100 000 habitants.

Le taux d’incidence dépasse le seuil d’alerte dans toutes les classes d’âge sauf pour les moins de 15 ans. Le taux chez les 15-44 ans reste le plus élevé. 11 communes présentent un taux supérieur à 50/100 000 habitants dont les plus élevés se situent à Saint-Denis, La Possession, Le Port et Saint-André.