Santé

Coronavirus à La Réunion : 55000 vaccinations annoncées pour le mois de mai

Objectif : un adulte sur cinq vacciné fin mai

Témoignages.re / 10 avril 2021

L’ouverture d’un nouveau centre de vaccination et la possibilité de se faire vacciner chez un des 150 médecins ou 75 pharmaciens volontaires sont de nouveaux moyens pour augmenter le rythme de vaccination à La Réunion.

JPEG - 82 ko

Voici les « chiffres-clés » de la vaccination contre la COVID-19 à La Réunion, selon l’Agence régionale de Santé :

« Personnes vaccinées (au 8 avril) :
41 466 personnes ont reçu une 1ère injection et 22 857 une 2e injection, dont :

· 1 304 résidents d’EHPAD (dont 1 005 ont reçu une 2e injection)
soit 75 % de couverture vaccinale

· 12 379 personnes âgées de 75 ans et + (dont 8 799 ont reçu une 2e injection)
soit 30 % de couverture vaccinale

· Les autres bénéficiaires sont des professionnels de santé (11 100) ou des patients avec un haut
risque de forme sévère de Covid-19.

Objectifs de la vaccination :
· au 30 avril : 75 000 premières doses injectées, et 38 500 deuxièmes doses
· au 31 mai : 120 000 personnes vaccinées :
- 105 000 avec le vaccin Pfizer (dont 75 000 ayant bénéficié de 2 injections)
- 15 000 avec le vaccin Janssen attendu pour fin avril
soit 20 % de la population adulte et 41 % des plus de 50 ans. »

Rappelons que seuls les personnes âgées de plus de 70 ans peuvent être vaccinées sans autre condition que leur âge. La vaccination sans condition s’applique aussi pour les personnels de santé et du médico-social en contact direct avec les patients.
Mais pour les autres, le manque de vaccins oblige à faire un tri. Les personnes porteuses d’un handicap peuvent se faire vacciner à condition de résider dans une Maison d’accueil spécialisée. La vaccination est également ouverte aux femmes enceintes à partir du 2e trimestre de grossesse. En dessous de 50 ans, il est nécessaire de justifier d’une pathologie à très haut risque de forme grave de la COVID-19. Entre 50 et 69 ans, la vaccination n’est possible qu’en cas de pathologie à risque de forme grave de la COVID-19.