Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

Coronavirus à La Réunion : détail des mesures de l’état d’urgence sanitaire

Toujours pas de fermeture de l’aéroport

jeudi 15 juillet 2021


Parmi les mesures mises en œuvre dans le cadre du rétablissement de l’état d’urgence sanitaire à La Réunion, l’État n’a pas encore mis la fermeture de l’aéroport à l’ordre du jour. C’est pourtant cette mesure qui peut empêcher l’importation de nouveaux variants de la COVID-19 à La Réunion par des personnes vaccinées susceptibles de se mêler à la population dès leur arrivée, contrairement à ce qu’il se passe chez nos voisins. Un communiqué de la préfecture de La Réunion précise les restrictions.


Les chiffres de la semaine précédente montrent une forte augmentation du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire avoisinant les 170/100 000, un taux de positivité en augmentation et des hospitalisations en réanimation en hausse.

Conformément aux annonces faites par le Président de la République et au regard de l’évolution de l’épidémie, La Réunion est placée en état d’urgence sanitaire. Ce cadre réglementaire permet au préfet de La Réunion de prendre des mesures adaptées, ajustées à une situation instable et aggravée par l’apparition du variant Delta sur le territoire.

Mesures renforcées et adaptées

Couvre-feu de 23h00 à 5h00 à compter du 14 juillet jusqu’au 4 août 2021

L’Etat d’urgence sanitaire confère au préfet des compétences renforcées pour contrer une vague épidémique notamment liée à l’apparition du variant Delta sur le territoire.

En faisant le choix d’un couvre-feu de 23h00 à 5h00, le préfet de la Réunion lance un signal d’alerte à la population et appelle les Réunionnaises et Réunionnais à appliquer les gestes barrière et à limiter les interactions sociales.

Dans les heures de couvre-feu, seules les personnes qui présenteront une attestation de déplacement dérogatoires disponibles sur le site de la préfecture pourront se déplacer entre 23h00 et 5h00 pour les exceptions autorisées :

– Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation ;

– Déplacements pour les consultations de soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé ;

– Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants ;

– Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;

– Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;

– Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;

– Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance ;

– Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité sportive réservés uniquement aux sportifs de haut niveau, aux personnes en formation universitaire ou professionnelle aux métiers du sport, aux personnes disposant d’une prescription médicale d’activité physique adaptée, aux personnes en situation de handicap et de leur accompagnant et aux personnes assurant l’encadrement de ces publics.

– Déplacements des élèves des établissements d’enseignement artistique spécialisés à l’exception de la danse et de l’art lyrique entre le domicile et le lieu d’enseignement.

Fermeture des établissements recevant du public à 23h

Les établissements recevant du public pourront accueillir de la clientèle jusqu’à 23h00 dans le respect de protocole en vigueur.

Les stations-service peuvent poursuivre leur activité suivant leurs horaires habituels pour la vente exclusive de carburant.

Pass sanitaire

Le pass sanitaire s’appliquera à La Réunion comme sur le territoire national à compter du 21 juillet pour tous les établissements culturels et à compter de début août pour les bars et les restaurants.

Le pass sanitaire est mis en place pour que chacun puisse justifier de sa vaccination, de sa guérison du Covid-19 ou de son résultat négatif à un test PCR.

Il permettra notamment de rouvrir et de reprendre des activités rassemblant un nombre élevé de personnes et également de faciliter les passages aux frontières.

Le pass sanitaire : la preuve d’une vaccination ou d’un test RT-PCR négatif

· La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post injection finale, soit :

– 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;

– 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;

– 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

Depuis le 27 mai, toutes les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.

Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, avec TousAntiCovid Carnet.

· Le test négatif de moins de 48h

Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP.

Sur TousAntiCovid, l’importation de la preuve dans l’application sera à la main du patient. Il peut importer sa preuve :

– à partir du document en format papier ou PDF issu de SI-DEP et qui accompagne le résultat du test, en scannant le QR Code situé sur le document ;

– en cliquant sur le lien dans le portail SI-DEP, qui permet d’importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid Carnet.

Les délais en vigueur pour la validité des tests (48h ou 72h selon les cas) sont stricts au moment de l’entrée sur le site de l’évènement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours).

Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois :

Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 2 semaines et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19.

A noter : la preuve du rétablissement ou certificat de rétablissement ne s’applique pas dans le cadre de la réglementation relative aux déplacements aériens.

Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus