Santé

Coronavirus à La Réunion : objectif 75.000 premières doses de vaccin injectées au 1er mai

16586 cas dont 1304 cas importés et 115 décès depuis le 11 mars 2020

Témoignages.re / 3 avril 2021

Selon la stratégie de l’État, la vaccination est le seul moyen de sortir de la crise sanitaire. Hier en conférence de presse, l’État a annoncé une intensification de la campagne de vaccination, avec comme objectif au moins 75.000 personnes ayant reçu une première dose au 1er mai. Ceci reste encore bien éloigné du niveau de vaccination chez nos voisins à Maurice et aux Seychelles qui s’appuient sur des vaccins efficaces et moins chers, mais qui ne sont pas accessibles pour les Réunionnais.

JPEG - 50.4 ko

« Le vaccin Pfizer a fait la preuve de son efficacité par les résultats obtenus dans le cadre du protocole de recherche auquel il s’est conformé, ainsi que par son utilisation depuis plusieurs mois et à présent à grande échelle dans le monde entier.
L’augmentation récente du nombre de décès directement liés à la Covid-19 souligne à quel point cette maladie est potentiellement mortelle pour les plus vulnérables.
Au 31 mars, 35 500 Réunionnais ont déjà reçu au moins une injection vaccinale ; 18 092 sont vaccinés et sont donc protégés contre les formes les plus sévères de la maladie. Afin d’accélérer la campagne vaccinale à La Réunion, les actions suivantes sont d’ores et déjà engagées par l’ARS :

Intensification des opérations de vaccination

Au vu du nombre de doses reçues et à recevoir dans les prochaines semaines, les opérations de vaccination sont amenées à s’accélérer et à s’intensifier, avec pour objectif au moins 75 000 personnes ayant reçu une dose avant le 1°’ mai.
L’ouverture du 9e centre de vaccination est prévue le 7 avril 2021 dans les locaux de l’aéroport de Pierrefonds, renforçant l’offre de vaccination en plus de l’augmentation des capacités d’accueil des autres centres.
La livraison de 15000 doses du vaccin Janssen (Johnson & Johnson) fin avril va permettre d’accélérer la vaccination pour les personnes les plus fragiles avec un vaccin plus facile d’utilisation (conservation au froid entre 2 et 8 °C, une seule injection). Cet arrivage constitue un effort nouveau de renforcement de la part de l’Etat de la vaccination à La Réunion, tenant compte de la situation épidémiologique de notre territoire.

Elargissement des publics concernés par la vaccination

Après un élargissement de l’accès à la vaccination aux personnes de plus de 70 ans sans condition de comorbidités et aux personnes de 60 ans à 69 ans avec comorbidités, les personnes de plus de 50 ans avec des facteurs de risque pourront être éligibles à la vaccination dans le courant d’avril 2021.
Les personnels de santé, libéraux ou salariés, au contact direct des patients, peuvent de se faire vacciner sans condition d’âge ou d’état de santé, de même que toutes personnes de plus de 18 ans présentant un état de santé à très haut risque de forme grave. »