Santé

Coronavirus à Madagascar : Antananarivo de nouveau en confinement

La région de la capitale épicentre de l’épidémie dans la Grande île

Témoignages.re / 6 juillet 2020

Madagascar connaît une augmentation importante du nombre de cas confirmés dans l’Analamanga, région de la capitale Antananarivo. Le gouvernement de Madagascar a donc décidé de reconfiner cette région très peuplée. Cette information est un avertissement pour les Réunionnais, qui ne sont pas à l’abri d’une telle mesure si l’augmentation considérable du trafic aérien en provenance de France conduit à la relance de l’épidémie de coronavirus à La Réunion.

JPEG - 71 ko

Un couvre feu est mis en place dans la région de 20 heures à 4 heures. 500 militaires seront déployés pour faire respecter les mesures de confinement.
Parmi les mesures pour les 15 prochains jours dans la région Analamanga, le gouvernement annonce la fermeture de tous les lieux des cultes, l’interdiction des regroupements , même moins de 50 personnes, la fermeture de tous les établissements scolaires, l’interdiction des manifestations culturelles et sportives, la désinfection des marchés.

Toutes les autorisations de déplacement à l’intérieur et pour sortir et entrer de la région Analamanga, sauf pour les services essentiels, sont annulées. Aucun transport de dépouille mortelle vers Antananarivo ou en dehors d’Antananarivo n’est autorisé.
Les entreprises du secteur privé des services essentiels peuvent travailler jusqu’à midi et le secteur public fonctionnera en service minimum.

Pour les gens qui doivent sortir de chez eux pour travailler la circulation est autorisée jusqu’à 14 heures. Les sociétés privées peuvent travailler jusqu’à midi.

3987 camions et véhicules de transport ont été placés en fourrière depuis la prise de mesure concernant la lutte contre la propagation de la Covid-19. 31 158 individus ont effectué des travaux d’intérêt général depuis l’application de la mesure concernant le port de masque obligatoire. Les récidivistes seront placés en détention provisoire.