Santé

Coronavirus à Madagascar : contre-expertise du nombre de nouveaux cas annoncés par l’OMS

Le Covid-Organics cible d’une nouvelle attaque ?

Témoignages.re / 11 mai 2020

L’annonce par l’OMS de 67 nouveaux cas en une journée, soit un nombre jamais observé depuis l’importation du COVID-19 à Madagascar, suscite la polémique car pendant ce temps, les autorités annonçaient 35 cas. Le gouvernement a ordonné une contre-expertise. Notre confrère L’Express souligne que « cette confusion dans les résultats arrive au même moment que plusieurs déclarations attaquant le Covid-Organics, le remède malgache contre le coronavirus. Avec plusieurs milliers de cas et pourquoi pas des morts, on prouverait que le CVO est totalement inefficace ».

JPEG - 120.6 ko
Le Covid-Organics ne fera pas que des heureux. Son succès, même relatif pour le moment, auprès de nombreux pays africains constitue une sérieuse menace pour l’industrie pharmaceutique internationale, explique L’Express.

A Madagascar, une information de l’Organisation mondiale de la Santé suscite d’ailleurs la polémique. L’OMS a annoncé 67 nouveaux cas de COVID-19 à Madagascar jeudi, ce qui n’est jamais arrivé depuis le début que le COVID-19 a été importé de France dans ce pays.
« L’Express » remarque que « les chiffres ont laissé l’État sceptique et incrédule. L’écart et le bond sont trop importants pour être crédibles. Certes, les gestes barrières ne sont pas toujours respectés, de même que le confinement mais l’explosion de cas positifs a de quoi être estomaqué.
Le président de la Répu­blique Andry Rajoelina a du coup ordonné une contre expertise des trente-deux cas positifs annoncés par l’OMS. Une enquête a été ouverte et selon le porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy Andrianton­garivo, l’État ira jusqu’au bout pour découvrir la vérité ».

Déjà 17 résultats sur 21 contredits

Dans la Tribune de Madagascar, la porte-parole du centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO-Covid-19), le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, a indiqué que : « Nous tenons à donner des explications au sujet du bilan des soixante-sept cas confirmés en 24 heures, publié hier (ndlr : jeudi) puis retiré le jour même par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS-Madagascar), alors que notre bilan à nous parlait de trente-cinq cas positifs sur deux cent-cinquante-deux tests effectués. Nous n’avons pas parlé de ces trente-deux cas de différence, car l’Etat a décidé de pratiquer une seconde analyse de vérification à cause du trop grand nombre de contaminations en une si courte durée. Ainsi, vingt-un de ces trente-deux cas douteux ont déjà subi une deuxième analyse de leurs prélèvements, et cela a donné seulement quatre cas positifs confirmés ».
« Les contre-tests seront effectués au Centre d’Infectiologie Charles Mérieux (CICM) à Ankatso avec un plateau technique unique, et devant la présence obligatoire des représentants du ministère de la Santé publique, de l’Institut Pasteur de Madagascar et le Ministère de la santé, selon toujours les explications. », précise « La Tribune ».

Coïncidence ?

Pour « l’Express », « cette confusion dans les résultats arrive au même moment que plusieurs déclarations attaquant le Covid-Organics, le remède malgache contre le coronavirus.
Avec plusieurs milliers de cas et pourquoi pas des morts, on prouverait que le CVO est totalement inefficace. CQFD.
Il fallait s’y attendre. Le Covid-Organics ne fera pas que des heureux. Son succès, même relatif pour le moment, auprès de nombreux pays africains constitue une sérieuse menace pour l’industrie pharmaceutique internationale. Certes, des procédures auraient dû être respectées mais est-ce aussi important si le CVO peut être la panacée à cette pandémie ?
Devra-t-on attendre les résultats des essais en laboratoire et cliniques pour sauver des vies alors que personne, aucun pays n’a une solution ?
Il serait difficile de ne pas le reconnaître si Madagascar arrive à maîtriser l’épidémie jusqu’à la fin. Mais il est aberrant que le pays le plus pauvre du monde vienne en sauveur de l’humanité. Autant donc tout faire pour que cela ne soit pas le cas. On ne demande qu’à se tromper bien évidemment. », conclut l’Express.

Voir aussi :

Remède contre le coronavirus : qui était Albert Rakoto Ratsimamanga, père spirituel du Covid-Organics

« Lettre au peuple malgache : Peuple Malagasy, la planète est à tes pieds »

Covid-Organics : qui est Jerome Munyangi, présenté comme un des découvreurs du remède contre le coronavirus ?

Dénigrement du Covid-Organics : adresse à certains médias de l’Occident

Covid-Organics : l’impossibilité de voler le remède malgache contre le coronavirus explique la campagne anti-CVO



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Restez sereins les frères malgaches.Nous vous applaudissons depuis le Burkina. Bravo a vous pour avoir donné cette espoir à l’afrique.De sa tombe les restes du capitaine d’Ankara qui a beaucoup vécu à Madagascar vont se remuer. Vous avez ellever haut son flambeau.Courage on a pas besoin que les sorciers de l’OMS viennent nous dire quoi faire

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Merci à Madagascar.
    Pourquoi les africains ont-ils besoin de l’autorisation de l’oms pour utiliser un remède qui existe depuis la création du monde ?

    Avant l’oms, les africains existaient et se soignaient sans le médicament occidentaux.

    Dieu a tout mis dans nos forêts, il suffit d’écouter la forêt et tu auras tout les médicaments.

    Nous africains de la nouvelle génération, sommes fiers de la trouvaille de Madagascar.
    Car les soi disant grandes puissances ont échoué.

    Ici, il n’est plus question de bombe atomique, de missile de courte, moyenne et longue portée, et ces prétendues grandes puissances ont échoué là où la petite Madagascar a réussi. Si la honte tuait !

    On s’en fou de l’oms, le plus important est que le CVO est efficace, et c’est ce qui est important.

    Bravo aux Malagasy, bravo à l’Afrique

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Que Madagascar se prépare à recevoir de multiples attaques, pour discréditer le CVO.
    Car l’ennemi humilié ne se rendra pas sans tirer sa dernière balle de désespoir.

    Les prétendus grands groupes pharmaceutiques, où sont-ils aller prendre leur permis d’exercer ? Chez Dieu le créateur ou bien où ?
    Nous ne sommes pas la propriété de l’oms, et à ce titre, Madagascar n’a nullement besoin de son accord.

    Le CVO est efficace, nous nous attendions aux attaques de dénigrement de la part de ces groupes terroristes qui veulent nous imposer leurs volontés.

    Madagascar doit rester ferme car toute l’Afrique te soutien.
    Bravo et continu sans tenir compte des élucubrations de quelqu’un qui est en train de se noyer, et tente de couler avec celui qui vole à son secours.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bizarre comme toujours les puissants en haut.... Les petits à terre c’est pas possible.... Ce virus va remettre les choses ds le bon sens !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bjr a vous continué ainsi vous avez raison le seigneur nous a mis sur notre route plantes arbres pour nous soignez et ne vous laissez pas faire car moi j y crois comme bcp de nos concitoyens BRAVO A VOUS

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Si le virus a bien été fabriqué par l’homme et a été introduit (volontairement ou par erreur), la fureur de ceux sont à l’origine de ces actes doit être encore plus grande
    Un petit pays déjoue le piège économique et les pays puissants restent les plus touchés !
    Dans tous les cas, résistons, tout en restant prudent vis à vis des personnes fragiles.
    Bravo Madagascar, continuez, M le Président, la vérité finira par apparaître au grand jour. On vous soutient !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Madagascar, vous pouvez être Fier de votre pays ! ✌
    Votre Valeur Humaine est inestimable, très loin devant tous ces pays soit disant " développés " qui jouent aux comptables...même avec leurs morts !
    GLOIRE À VOUS ! 🙏
    un habitant d’un " pauvre" pays...
    la France 😕

    Article
    Un message, un commentaire ?