Santé

Coronavirus à Madagascar : près de 20 millions d’euros d’aides sociales pour faire face au confinement

Lancement de « Sosialim-bahoaka »

Manuel Marchal / 4 août 2020

A Madagascar, le nombre des guérisons dépasse maintenant celui des nouveaux cas. Hier, 381 guérisons ont en effet été annoncées, contre 132 nouvelles contaminations. Depuis le premier cas en mars, ce pays de plus de 25 millions d’habitants recense 11660 cas dont 118 décès. Les restrictions de circulation sont maintenues notamment à Antananarivo la capitale, devenue l’épicentre de l’épidémie dans le pays. Afin de donner plus de moyens à la population pour supporter le confinement, le gouvernement mobilise pour près de 20 millions d’euros d’aides sociales. La dernière initiative en date est le lancement d’une campagne de distribution de 720.000 colis de produits de première nécessité : « Sosialim-bahoaka ».

JPEG - 167.8 ko

1 sac de riz de 50 kg, 2 litres d’huile alimentaire, des légumes secs, deux boites de lait concentré, du sucre et du sel ainsi que le remède Covid-Organics, le tout pour une valeur équivalente à la moitié du SMIC à Madagascar, soit 25 euros : tel est le contenu d’une nouvelle aide d’urgence mobilisée par le gouvernement malgache afin de soutenir les plus démunis : « Sosialim-bahoaka ». En effet, malgré le confinement et la suspension des transports en commun à l’exception des véhicules de ramassage des salariés d’entreprises capables de proposer un tel service, nombreux sont les habitants d’Antananarivo à sortir tous les jours pour travailler. Les restrictions de déplacement ont eu également un impact sur les conditions de vie, ainsi que sur les prix.

Cette précarité est une des raisons qui explique la progression de l’épidémie de COVID-19 à Madagascar, malgré la diffusion d’un remède préventif et curatif mis au point par les chercheurs de l’IMRA : le Covid-Organics. Donner plus de moyen à la population de rester à la maison le temps que passe l’épidémie est donc une nécessité.

La moitié d’un SMIC

Depuis le début de l’épidémie à Madagascar, le gouvernement a mis en place plusieurs aides à destination des plus démunis. Ce fut notamment « Tosika fameno », une aide de 100.000 ariary, soit la moitié du SMIC ou 25 euros. Une seconde phase de ce dispositif est lancée, elle doit toucher 270.000 personnes dans les villes d’Antananarivo, Toamasina, Fianarantsoa et Moramanga.
« Sosialim-bahoaka » vient compléter ces mesures. Pour cette action, le chef de l’État a décidé d’être en première ligne. La première opération a eu lieu samedi au stade Malacam, à Antanimena. Hier, le Coliseum Antsonjombe a accueilli plusieurs milliers de personnes, espacées d’une distance d’un mètre, pour une autre action de ce type en présence du président de la République.

L’État indique mobiliser 72 milliards d’ariary soit près de 20 millions d’euros pour ces aides sociales. 720.000 foyers dans tout le pays pourront bénéficier de la distribution de ce colis.
Hier, le chef de l’Etat a consacré une partie de son agenda pour se rendre auprès des plus démunis. Il a rappelé que « tous les foyers en difficulté, sans aucune exception ni aucune discrimination, recevront cette aide sociale de l’Etat Malagasy pour faire face à la crise sanitaire ».

M.M.