Santé

Coronavirus : Air France sanctionnée par Madagascar ?

5 passagers mis en quarantaine à leur arrivée à Ivato

Témoignages.re / 3 mars 2020

Un article publié hier par « L’Express » indique qu’à Madagascar, cinq passagers d’un avion d’Air France en provenance de Paris ont été placés en quarantaine dès leur arrivée. Air France n’a pas respecté les instructions du ministère de la Santé et pourrait donc être sanctionnée. Rappelons que tous les jours, plusieurs avions venant de France se posent dans notre île. Les passagers qui ont récemment séjourné dans un territoire à risque ont-ils l’obligation de le signaler avant d’embarquer dans un aéroport français à destination de La Réunion ?

JPEG - 89.3 ko
Boeing 777 d’Air France. Photo d’archives.

« L’Etat a beau interdire, la venue des personnes ayant vécu ou séjourné dans les foyers de l’épidémie de coronavirus, comme l’Italie, l’Iran, la Corée du Sud et la Chine, à Madagascar, afin de prévenir l’importation de cas. Cependant, des personnes concernées par cette interdiction ont trouvé le moyen d’embarquer dans un avion à destination de la Grande île, dernièrement. Il s’agit de deux Italiens et de trois Malgaches, qui auraient quitté l’Italie, puis voyagé jusqu’à Paris où ils ont monté à bord d’un appareil de la compagnie Air France, à l’aéroport du Charles de Gaule. Ils ont atterri sur le sol malgache, le 29 février, à 2 heures du matin.

Ils n’ont présenté aucun signe suspect du coronavirus à leur arrivée à l’aéroport international d’Ivato, mais le ministère de la Santé publique a décidé de les mettre en quarantaine, au centre hospitalier universitaire (CHU) Anosiala. (...)

Le ministère de la Santé publique a sorti une note, indiquant que « toute compagnie aérienne, sans exception, reliant Madagascar, est contrainte de ne pas embarquer des passagers et des équipages ayant séjourné en Italie, en Corée du Sud ou en Iran, les quatorze derniers jours ». Ces passagers et cette compagnie n’ont pas respecté les instructions de l’Etat, inscrites dans « la note urgente coronavirus », sortie le 27 février. Les passagers et les compagnies qui manquent à ces instructions, subiront des sanctions disciplinaires, selon cette note.

Madagascar n’est pas à l’abri de cette maladie virale, notamment, avec les vols qui relient le pays à d’autres pays affectés, comme la France. »