Santé

Coronavirus aux USA : les Etats-Unis incapables de soigner tous les malades

Faillite d’un système : les USA le pays le plus touché au monde par le COVID-19

Témoignages.re / 28 mars 2020

Réanimer ou non des patients infectés par le Covid-19 victimes d’arrêt respiratoire est une question qui se pose dans certains hôpitaux des États-Unis, selon le Washington Post.

JPEG - 69.6 ko

Certains hôpitaux américains, en particulier le Northwestern Memorial Hospital, à Chicago, ainsi que plusieurs autres dans les États de Washington et de Pennsylvanie, réfléchissent à la possibilité d’arrêter de réanimer des patients infectés par le coronavirus atteints d’arrêt respiratoire, qu’importe le souhait des patients et de leur famille, informe le Washington Post.

Le journal a parlé à plusieurs médecins impliqués dans le traitement des patients atteints de pneumonie causée par le coronavirus. Selon eux, dans les conditions actuelles, la réanimation d’un patient en arrêt respiratoire nécessite la présence de 8 à 30 médecins, une protection spéciale et prend trop de temps.

La pénurie des moyens de protection

En outre, les médecins indiquent que la pénurie de moyens de protection individuelle et la nécessité de répondre rapidement à la détérioration de l’état du patient en soins intensifs augmentent considérablement la probabilité d’infection des médecins, et par conséquent influe sur la prise en charge d’autres patients qui sont infectés par le Covid-19 avec des symptômes plus légers.

Selon les médecins, ne plus réanimer des patients souffrants de Covid-19 en arrêt respiratoire permettrait de libérer des personnels et d’économiser des moyens de protection individuelle.

Plus de 100 000 cas de coronavirus aux USA

Les Etats-Unis, où le nombre de cas recensés de Covid-19 explose, ont dépassé vendredi 27 mars la barre des 100 000 personnes infectées, selon le comptage publié vendredi de l’université Johns Hopkins. Le pays a dépassé l’Italie et la Chine et est devenu le pays du monde à compter le plus de cas déclarés d’infection au nouveau coronavirus. Le nombre de morts reste toutefois moins important aux Etats-Unis que dans ces deux pays, avec un total de 1 544 décès.