Santé

Coronavirus : des habitants de Mayotte fuient à Anjouan

Faillite d’un système

Témoignages.re / 28 mars 2020

L’évolution de la situation à Mayotte inquiète. Nombreux sont ceux qui ne font plus confiance aux autorités et préfèrent quitter l’île. C’est ainsi qu’une vague de bateaux traverse clandestinement le bras de mer séparant Mayotte d’Anjouan. Ces personnes venues de Mayotte risquent de contaminer les autres îles des Comores.

JPEG - 47.5 ko
Photo Mayotte Première.

Dans la region, Anjouan commence à s’inquiéter de ces arrivées craignant l’importation du Coronavirus depuis Mayotte, indique Mayotte Première.

« Selon un confrère journaliste à Anjouan, il y a eu depuis la semaine dernière au moins une dizaine de débarquements sur l’île d’Anjouan de ces frêles embarcations qui ont l’habitude de transporter clandestinement des immigrés dans l’autre sens, d’Anjouan vers Mayotte.

La population des localités de Domoni, Nyumakélé et Ouani commence à s’inquiéter de ces arrivées craignant l’importation du Coronavirus depuis Mayotte. Des gens ont dénoncé ces arrivants. Certains se sont retrouvés en quarantaine à l’école de gendarmerie d’Anjouan.

Ironie de l’histoire : les gardes côtes comoriens, dont la France demandait en vain depuis des années qu’ils luttent contre les départs de kwassas vers Mayotte, sont maintenant mobilisés contre les arrivées depuis Mayotte.

Cela étant, le trafic est toujours aussi important dans le sens habituel, et risque de s’accentuer car il y a une rumeur persistante de début d’épidémie à Moroni. Pour l’heure, aucun cas n’a été révélé par les autorités comoriennes. »

Source : Mayotte Première