Santé

Coronavirus et Covid-Organics : le Tchad vient chercher 20.000 doses supplémentaires de CVO

A quand le droit pour les Réunionnais de disposer d’un remède préventif et curatif efficace contre le COVID-19 ?

Témoignages.re / 11 juin 2020

La recherche malgache a été honorée doublement hier à l’occasion de la visite d’une délégation du Tchad à Madagascar. Le gouvernement tchadien venait prendre livraison d’une cargaison de 20.000 doses de tisane Covid-Organics. Convaincu de l’efficacité de ce remède qui a déjà guéri au Tchad, le gouvernement tchadien participera avec Madagascar aux essais cliniques du médicament sous forme de solution injectable. C’est donc le premier pays africain qui s’engage aux côtés de Madagascar dans la recherche d’un potentiel vaccin au COVID-19.

JPEG - 82.9 ko

Le Tchad a affrété, pour une seconde fois, un avion spécial pour récupérer des lots du remède traditionnel amélioré Covid-Organics. Depuis la réception du premier lot du Tambavy CVO le 9 mai dernier, la République du Tchad a constaté son efficacité sur les patients atteints du coronavirus en tant que protocole de traitement additionnel ou en protocole de traitement exclusif.
« Nous avons le plaisir aujourd’hui de réitérer ce que notre ministre de la Santé a déclaré, que le Covid-Organics a été une expérience positive au Tchad », déclare Abdelkrim Idriss, directeur de cabinet adjoint de la présidence de la République tchadienne cité par notre confrère « l’Express » qui précise que « le chef de la délégation tchadienne affirme que le Tambavy CVO est utilisé comme protocole additionnel et en tant que protocole unique, dans le traitement de leurs patients ». « On peut aussi souligner que pour 34 de nos patients à risque, ils ont été soignés avec du CVO », affirme le responsable tchadien.
C’est pourquoi le Tchad a demandé à l’État malgache un nouveau lot du remède traditionnel amélioré Covid-Organics. Ce sont 20.000 doses de traitements curatives et préventives de Covid- Organics qui ont été remises à la délégation tchadienne ce 10 juin à l’aéroport d’Ivato.

Essais cliniques du prochain médicament également au Tchad

Le Tchad va également collaborer avec Madagascar dans la mise en place du troisième protocole de traitement contre le coronavirus qui consiste à mener des essais cliniques à partir d’une solution injectable. « Pour que ce 3e protocole de traitement soit validé, il faut procéder à plusieurs essais cliniques », a dit le ministre malgache des Affaires étrangères qui rappelle que « l’objectif prioritaire dans les semaines et mois à venir est de convaincre les pays africains à accepter de collaborer sur les essais cliniques ». Le Tchad est donc, la première nation africaine à accepter de collaborer avec la Grande île, pour les essais cliniques de sa solution injectable.
Ce médicament est un des candidats au « Solidarity trial », initiative de l’OMS pour trouver un vaccin au coronavirus. L’OMS a fait part de son soutien à la démarche de Madagascar et a fait part de sa volonté de participer à ces avancées sous réserve de respecter le secret de la formule du Covid-Organics.