Santé

Coronavirus : Jean-Jacques Razafindranazy, médecin malgache, mort pour la France

Le premier personnel de santé décédé en France est un médecin malgache retraité volontaire pour servir dans un hôpital

Témoignages.re / 23 mars 2020

Jean-Jacques Razafindranazy est le premier soignant décédé à cause du coronavirus en France. Médecin à la retraite, il revenait de Madagascar « en pleine forme » et s’est porté volontaire pour servir dans un hôpital de l’Oise. Il est décédé samedi. Le médecin voulait être enterré à Madagascar auprès de ses ancêtres, selon le rite malgache. Ce droit lui est refusé.

JPEG - 34.5 ko

Jean-Jacques Razafindranazy est décédé samedi. Il est le premier soignant victime du coronavirus en France. Médecin à la retraite, il revenait de vacances à Madagascar « en pleine forme » explique sa famille. En France, le personnel est débordé par l’épidémie de coronavirus en raison de nombreuses années de casse sociale qui ont considérablement affaibli le système de santé français.

Jean-Jacques Razafindranazy s’est alors porté volontaire pour une garde de nuit à l’hôpital de Compiègne. C’est probablement là qu’il a contracté le virus.
Détecté positif au coronavirus le 4 mars, son état de santé s’est aggravé brusquement 10 jours plus tard. Transféré au CHU de Lille, il n’a pas survcu.
Jean-Jacques Razafindranazy avait émis le vœu d’être enterré à Madagascar auprès de ses ancêtres, selon le rite malgache. Ce droit lui a été refusé pour le moment.

M.M.