Santé

Coronavirus : l’aide de la Chine arrive en Italie

La Chine fait le choix de la solidarité pour combattre la pandémie

Manuel Marchal / 14 mars 2020

Depuis vendredi, l’Europe est l’épicentre de l’épidémie selon l’Organisation mondiale de la Santé. Dans cet ensemble, l’Italie et la France sont particulièrement touchées. L’Italie est la première à avoir demandé et reçu l’aide de la Chine. Un avion transportant des experts chinois de la lutte contre le coronavirus s’est posé en Italie, il amène aussi plusieurs tonnes de matériaux médicaux destinés aux hôpitaux italiens qui manquent cruellement de moyens. Cette aide précieuse ne pourrait-elle pas être demandée par la France ?

JPEG - 56.2 ko
L’aide chinoise est arrivée hier soir en Italie via un Airbus A350 transportant des spécialistes et plusieurs tonnes de matériel médical.

Face à la crise du coronavirus, plusieurs lignes émergent. Le gouvernement des Etats-Unis s’appuie sur la crise sanitaire pour lancer une offensive sans précédent depuis le début de la guerre commerciale lancée par Donald Trump contre la Chine et l’Union européenne notamment. En effet, depuis vendredi, tous les vols en provenance des pays européens de l’Espace Schengen sont interdits d’atterrir aux Etats-Unis. Cela signifie tous les pays ouest-européens de l’UE ainsi que la Suisse, mais cela épargne le Royaume-Uni et plusieurs pays est-européens qui ont comme point commun un alignement plus strict sur la politique étrangère des Etats-Unis.
Washington compte également profiter de la chute exceptionnelle des cours du pétrole pour faire des achats massifs de ce produit afin de remplir à ras-bord et à prix cassé les réserves pétrolières stratégiques des Etats-Unis. Enfin, la Maison Blanche a décrété l’état d’urgence. Cette décision va lui permettre d’avoir le pouvoir d’injecter 50 milliards de dollars dans l’économie. Elle a été aussitôt saluée par la Bourse à Wall Street qui est remontée après plusieurs jours de chute.

La Chine, premier pays touché, a fait un autre choix. Elle estime que la victoire finale contre le coronavirus pourra être obtenue en renforçant la coopération entre les pays. La Chine a décidé de mettre à disposition du monde tous les acquis de sa recherche dans ce domaine, et des moyens de combattre la pandémie. C’est notamment ce qu’avait indiqué Xi Jinping, président de la Chine, au secrétaire général de l’ONU jeudi lors d’un entretien téléphonique, précise « Chine nouvelle » :

« La Chine est prête à partager ses expériences avec d’autres pays, à mener des activités conjointes de recherche et de développement sur les médicaments et les vaccins et à offrir autant d’aide que possible aux pays où la maladie se propage, a assuré M. Xi. Il a ajouté que la Chine soutient les Nations Unies et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans leurs efforts visant à mobiliser la communauté internationale pour améliorer la coordination des politiques, accroître les ressources investies et aider en particulier les pays en développement avec des systèmes de santé publique faibles à se préparer à la prévention et à la riposte. La Chine, a-t-il dit, a annoncé un don de 20 millions de dollars américains à l’OMS pour soutenir ses efforts visant à organiser des actions internationales contre l’épidémie. »

Spécialistes et plusieurs tonnes de matériel médical

Cette proposition chinoise ne peut se révéler qu’intéressante. Car si la Chine a été la première à subir le choc de l’épidémie, elle est aussi le premier pays à retrouver peu à peu une vie normale car le coronavirus est en passe d’y être vaincu.
L’Italie est le premier pays de l’épicentre de l’épidémie à avoir accepté l’aide chinoise. Un article publié hier par RFI évoque le fil des événements :

« Après l’Irak et l’Iran, un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang, avait annoncé jeudi l’envoi d’« un groupe de neuf personnes avec du matériel de soins intensifs, des produits de protection médicale et d’autres biens » en Italie.
À bord du vol se trouvaient notamment « des ventilateurs, du matériel respiratoire, des électrocardiographes, des dizaines de milliers de masques et d’autres matériels de santé », a précisé le président de la Croix-Rouge italienne Francesco Rocca.
« Les neuf experts, six hommes et trois femmes emmenés par le vice-président de la Croix-Rouge chinoise, Yang Huichan, et par un illustre professeur de réanimation cardio-pulmonaire, Liang Zongan, sont des médecins-réanimateurs, pédiatres et infirmiers qui ont géré la crise du coronavirus en Chine », a précisé le président de la Croix-Rouge en Italie. »

Et à La Réunion ?

Lors d’un échange téléphonique le 10 mars dernier, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, avait assuré à son homologue italien, Luigi Di Maio, du soutien de Pékin dans la lutte contre le coronavirus. « Le peuple chinois n’oubliera jamais le soutien précieux apporté par l’Italie quand la Chine traversait les moments les plus difficiles dans la lutte contre le virus », avait-il déclaré ».
La Chine a donc été fidèle à sa parole. L’aide et l’expérience chinoise pourraient être de précieux atouts dans la lutte contre l’épidémie en France où la situation ne cesse de se dégrader, mais aussi à La Réunion où le virus n’est pas encore officiellement en train de circuler.

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • c’est de la chine que nous vient l’épidémie de coronavirus et la moindre des choses pour la chine devrait être d’apporter son aide au reste du monde si elle peut le faire . Ceci d’autant plus qu’il y a des gens d’origine chinoise dans la plupart des pays du monde .
    Mais il ne faut pas voir dans l’aide chinoise seulement une action humanitaire totalement gratuite . La puissance de la chine est basée actuellement sur sa capacité à à vendre ses produits sur toute la planète . En intervenant pour aider les pays comme l’Italie à maîtriser l’épidémie de coronavirus les chinois travaillent aussi pour eux . Car si tous les pays du monde ferment leurs frontières, l’économie chinoise s’effondrera très rapidement . Tout le monde a intérêt à arrêter la pandémie le plus rapidement possible . Peut être que cette pandémie pourra créer un sentiment pour tous les hommes d’appartenir à une seule communauté, la communauté mondiale et internationale , dans laquelle tout le monde doit s’entraider au lieu de s’affronter .

    Cette épidémie de coronavirus même si elle ne menace pas vraiment toute l’espèce humaine devrait nous faire prendre conscience que notre espèce est menacée d’extinction par le réchauffement climatique et que le seul moyens de nous sauver c’est d’agir tous ensemble pour lutter contre cette menace planétaire . Le changement du climat est peut être responsable de l’arrivée de ce virus .Il y aura certainement d’autres qui vont nous être apportés par le changement climatique Le seul moyen de résister contre cette menace c’est d’agir tous ensemble .

    Article
    Un message, un commentaire ?