Accueil > Politique > Santé

Coronavirus : la Commission approuve un nouveau contrat avec Novavax pour un vaccin potentiel contre la COVID-19

Relations entre l’industrie pharmaceutique et l’argent public

jeudi 5 août 2021


Un communiqué de la Commission européenne annonce un nouveau contrat avec l’industrie pharmaceutique visant à acheter un vaccin qui n’existe pas encore. Ceci illustre la stratégie européenne qui s’applique également à La Réunion : ne pas utiliser des traitements mis au point dans des pays en développement et qui sont utilisés avec succès dans de nombreux pays, comme les vaccins chinois ou cubains mais qui ont pour inconvénient de ne rien rapporter à l’industrie pharmaceutique occidentale contrôlée par les capitalistes.


« La Commission a approuvé ce jour son septième contrat d’achat anticipé (CAA) avec une entreprise pharmaceutique afin de garantir l’accès à un vaccin potentiel contre la COVID-19 au 4e trimestre de 2021 et en 2022.

Dans le cadre de ce contrat, les États membres pourront acheter jusqu’à 100 millions de doses du vaccin Novavax, avec une option pour 100 millions de doses supplémentaires, en 2021, 2022 et 2023, une fois que le vaccin aura été examiné et approuvé par l’EMA comme étant sûr et efficace. Les États membres auront également la possibilité de donner des vaccins aux pays à revenu faible et intermédiaire ou de les réorienter vers d’autres pays européens.

Le contrat conclu aujourd’hui complète un éventail déjà large de vaccins à produire en Europe, comprenant les contrats avec AstraZeneca, Sanofi-GSK, Janssen Pharmaceutica NV, BioNtech-Pfizer, CureVac et Moderna, auxquels s’ajoutent des discussions exploratoires conclues avec Valneva. Il s’agit d’une autre étape essentielle visant à faire en sorte que l’Europe soit bien préparée pour faire face à la pandémie de COVID-19. » (…)

« Novavax est une société de biotechnologie qui met au point des vaccins de nouvelle génération contre les maladies infectieuses graves. Son vaccin contre la COVID-19 fait déjà l’objet d’une évaluation en continu par l’EMA, en vue d’une éventuelle autorisation de mise sur le marché. »


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Facebook Twitter Linkedin Google plus