Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

Coronavirus : la souche découverte à La Réunion pas « préoccupante »

70 cas détectés à La Réunion

mercredi 19 mai 2021


Lors de son point hebdomadaire, la préfecture de La Réunion est revenue sur la découverte d’un nouveau variant de la COVID-19 à La Réunion. « Après échange avec le CNR, dans l’état actuel des données, il a été décidé qu’elle ne sera pas listée dans les variantes préoccupantes. »


« L’ARS et Santé publique France organisent la surveillance génomique des souches de Covid – 19 à La Réunion, compte tenu des capacités de séquençage disponibles sur l’île auprès du laboratoire PIMIT et avec la contribution active des laboratoires de biologie médicale et des centres hospitaliers.
Le séquençage réalisé par le laboratoire PIMIT sur les prélèvements de personnes ayant été contaminées par le virus COVID-19 ont montré la présence d’une variante nouvellement identifiée. Sur les 1 230 échantillons séquencés par le PIMIT depuis le début de l’année 2021, 70 cas de cette variante jusqu’alors jamais décrite ont été détectées. La toute récente confirmation par le CNR de Lyon a permis de la déclarer dans la base internationale descriptive de l’ensemble des variantes connues. Elle a été nommée B.1.622. Après échange avec le CNR, dans l’état actuel des données, il a été décidé qu’elle ne sera pas listée dans les variantes préoccupantes.

Les cas porteurs de cette variante étaient âgés entre 5 et 69 ans, avec une moyenne d’âge égale à la médiane de 33 ans. Les 4 secteurs de l’île sont concernés (15 communes réparties sur tout le territoire). Pour ce qui est des symptômes, 43 % des cas sont asymptomatiques et 57 % sont symptomatiques. Parmi les personnes hospitalisées :
– Une personne de 69 ans est retournée à son domicile sans conséquence supplémentaire.
– Une personne de 57 ans a été admise en réanimation avec plusieurs comorbidités, elle a pu retourner à son domicile grâce à une évolution favorable de son état de santé.
Aucun décès de personnes porteuses de ce variant n’a été constaté.

Une analyse de l’état de santé des personnes ayant eu cette variante ne montre pas de différence sur la gravité avec les autres personnes contaminées. Cette variante n’implique pas non plus une diffusion plus importante sur le territoire au regard des données épidémiologiques et hospitalières disponibles à ce jour.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus