Santé

Coronavirus : le charabia de l’ARS Réunion

Vietnam : 1202 cas de contamination pour 100 millions d’habitants. La Réunion : 6000 cas pour moins de 900 000 habitants

Ary Yée Chong Tchi Kan / 4 novembre 2020

Dans un précédent papier, j’invitais à « comprendre l’échec de l’ARS » à La Réunion. J’affirmais que la Direction de la Santé s’est installée dans le poste de commandement et multiplie les erreurs dont celle d’organiser un pont aérien avec la France qui compte à ce jour plus de 30 000 morts.

JPEG - 83.3 ko

Cette décision repose sur une fausse analyse, celle de considérer la situation réunionnaise meilleure qu’en France. Extrait d’un écrit récent :

« Du 19 au 25 octobre, le taux d’incidence était de 56/100 000 habitants. Il est en augmentation par rapport à la semaine précédente et est supérieur au seuil d’alerte (50/100 000 habitants). Il reste néanmoins en dessous du seuil national (392/100 000). »

Pourquoi ne pas comparer avec le Vietnam, pays de 100 millions d’habitants (France, 67 millions) ? Jugez vous-même :

« Le Vietnam n’a signalé aucun nouveau cas de transmission locale du coronavirus depuis 62 jours. Le Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 a confirmé à 18h00 mardi 10 nouveaux cas de contamination au coronavirus, portant le total à 1.202.

Il s’agit tous de cas importés qui avaient été mis en quarantaine dès leur arrivée sur le territoire national. Parmi ces Vietnamiens, huit étaient retournés de Russie à bord du vol VN5062 du 31 octobre et sont actuellement traités à l’Hôpital national des maladies tropicales à Hanoï. Les deux autres, qui sont des femmes, étaient retournées d’Angola à bord du vol VN8 du 20 octobre. Elles sont actuellement soignées à l’Hôpital général de la province de Bac Ninh (Nord).

Mardi 3 novembre, quatre patients de COVID-19 ont été annoncés guéris, portant le nombre de guérisons à 1.069.

Trente-cinq décès ont été déplorés depuis le début de l’épidémie.

Parmi les cas en cours de traitement, 17 ont été testés négatifs au virus une fois, six autres deux fois et cinq autres encore, trois fois.

Plus de 14.700 personnes ayant eu des contacts étroits avec les nouveaux cas positifs ou en provenance de zones touchées par la pandémie sont en quarantaine dans des hôpitaux, des centres de confinement, à domicile ou dans des lieux d’hébergement. »

C’est transparent, clairement écrit et simple à comprendre. Nous sommes loin du charabia de l’ARS. Le résultat est limpide. Vietnam : 1.202 cas de contamination pour 100 millions d’habitants. La Réunion : 6000 cas pour moins de 900 000 habitants.

Ary Yée Chong Tchi Kan