Santé

Coronavirus : le confinement peut encore être évité à La Réunion

« Situation dégradée mais stable »

Témoignages.re / 27 février 2021

Jacques Billant, préfet de La Réunion, a fait hier un point complet sur la situation sanitaire avec Martine Ladoucette, directrice générale de l’agence régionale de santé.

JPEG - 69.6 ko

« L’analyse des indicateurs ne démontre pas d’augmentation de la circulation épidémique sur les derniers jours à La Réunion : le taux d’incidence et le nombre de nouveaux cas quotidiens demeurent stables. Parallèlement, la situation hospitalière ne se dégrade pas et le nombre de patients Covid en réanimation est stable. Le nombre de patients Covid en médecine est stable.
Les contacts sont par ailleurs permanents avec l’agence régionale de santé de Mayotte : l’épidémie pourrait avoir atteint sur ce territoire un plateau.
Conformément aux annonces du Premier ministre, des nouveaux renforts au titre de la réserve sanitaire arriveront prochainement à La Réunion et vont permettre d’augmenter encore le nombre de lits de réanimation disponibles. Ainsi, ce sont 22 infirmiers de réanimation qui arriveront la semaine prochaine à La Réunion.
Enfin, les études se poursuivent par rapport à la faisabilité d’opérations d’évacuation sanitaire vers la métropole qui dépendent notamment de l’octroi de dérogations aéronautiques et à l’identification de patients susceptibles de supporter les heures de vol.
Dès lors, l’ensemble de ces indicateurs permet de considérer que la situation sanitaire ne s’est pas dégradée ces derniers jours et qu’à ce stade de nouvelles mesures de protection ne s’imposent pas en urgence ce week-end.
Un point complet sera à nouveau réalisé mardi prochain en amont de la cellule de gestion de crise réunissant les 24 maires de La Réunion.
Une extrême prudence est de mise. La situation reste délicate et peut rapidement se dégrader. Plus que jamais chacun doit limiter ses contacts sociaux : le confinement peut encore être évité. »