Santé

Coronavirus : le Vietnam deuxième pour la réponse au COVID-19

Sondage réalisé dans 23 pays

Témoignages.re / 14 mai 2020

Avec 77 points, le Vietnam se classe deuxième au monde et premier en Asie du Sud-Est dans le classement de la confiance de la population en les mesures prises par le gouvernement pour faire face à l’épidémie de COVID-19, selon un sondage mondial. La Chine arrive en tête du classement avec 88 points, tandis que les Émirats arabes unis et l’Inde se partagent la troisième place avec 59 points.

JPEG - 69.6 ko

L’étude a été réalisée dans plus de 23 pays et territoires par l’agence de recherche sociale basée à Singapour Blackbox Research et la société Toluna relevant du groupe ITW. Les résultats indiquent que grâce aux préparatifs rigoureux et proactifs du système politique depuis le début de l’épidémie et à la direction déterminée du Parti et de l’État, le peuple vietnamien montre une grande confiance et une grande satisfaction à l’égard des mesures prises par le gouvernement du pays pour contrôler la situation de la pandémie. En particulier, 94% des répondants vietnamiens affirment que le maintien de la transparence des informations a aidé le peuple à avoir de la confiance en gouvernement.

David Black, fondateur et PDG de Blackbox Research, a estimé que les indicateurs impressionnants du Vietnam dans l’étude démontrent l’efficacité des mesures drastiques et opportunes du pays pour la propagation du virus et sa communication régulière et transparentes sur la situation. Le succès du Vietnam à affronter le COVID-19 a renforcé la confiance du public dans la direction du Parti et de l’État, en particulier par rapport à la situation dans d’autres pays, qui rencontrent des difficultés pour effectuer des tests, suivre les contacts, rechercher et traiter de nouveaux groupes de cas, a-t-il déclaré. Il a souligné qu’étant l’un des premiers pays à assouplir les mesures de distanciation sociale après avoir réussi à contrôler la situation, le Vietnam sera au centre de l’attention des autres pays d’Asie du Sud-Est lorsqu’il entrera dans la nouvelle normalité et rouvrira l’économie, qui a déjà connu une croissance vigoureuse dans les années récentes.