Santé

Coronavirus : les évacuations sanitaires de Mayotte vers La Réunion ont commencé

Première rotation d’un vol spécial d’Air Austral

Manuel Marchal / 9 avril 2020

A la différence de La Réunion, l’aéroport de Mayotte est fermé au trafic de passagers mais des avions d’Air Austral vont continuer à s’y poser. Ils apporteront du matériel médical en provenance de La Réunion et transféreront à La Réunion des personnes nécessitant des soins à La Réunion. La première rotation a eu lieu hier.

JPEG - 31 ko

« Comme promis, le B787-8 d’Air Austral assure la livraison de fret sanitaire, puisqu’il a atterri ce mardi à 13 heures sur la piste de Pamandzi, en provenance de La Réunion. Il était à moitié chargé « de réactifs », très attendus pour pratiquer les tests de dépistage au Covid-19, et « des médicaments pour l’hôpital », nous indique l’ARS. Mais il livrait également des produits alimentaires, le frais périssable qui ne sont habituellement transportés que par voie aérienne. Il repartait ensuite pour La Réunion avec des malades à évasaner. », indique « le Journal de Mayotte » d’hier.

C’est la confirmation de ce que Témoignages indiquait voici déjà plusieurs jours au sujet du « pont maritime » entre La Réunion et Mayotte. Les rotations des avions d’Air Austral vers Mayotte préfigurent ce que sera la mission du Mistral dans notre région : transporter de La Réunion vers Mayotte du matériel médical et autres moyens de lutte contre l’épidémie de coronavirus, et amener à La Réunion des malades afin de soulager une île où il n’y a qu’un seul hôpital pour 250.000 habitants.

Ceci souligne donc qu’avec ses propres infrastructures, La Réunion devra non seulement faire face à l’augmentation du nombre de cas de coronavirus, mais elle devra aussi soutenir le système de santé de Mayotte.

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Quand est-ce qu’un second hôpital sera construit à Mayotte, notamment sur la Petite Terre ou bien dans le sud vers la ville de Sada . Dans un premier temps cela soulage la Réunion qui par solidarité nationale doit aider nos compatriotes mahorais. Par ailleurs, cela désengorge l’hôpital de Mamoudzou ou en temps normale, la file d’attente s’étend au delà des limites de la salle d’accueil. Les évacuations sanitaires Mayotte-Réunion représentent forcément un investissement exorbitant sur le long terme. Proposer une infrastructure de qualité répondant à une demande urgente de proximité, crée forcément des emplois pérennes à Mayotte. Dans l’intérêt de tous pour une bonne prise en charge des patients, un second établissement médical sera le bienvenu à Mayotte.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Mr @Manuel Marchal,

    Un hôpital est en cours de construction en Petite Terre.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Gégé Mr Toumbou. Je vous remercie pour cette information de construction d’hôpital et c’est une très bonne nouvelle pour les patients mahorais. Séjournant régulièrement à Mayotte, notamment à Mamoudzou, les week-ends je prends un malin plaisir à visiter la Petite Terre. Je fais mes randonnées à pieds. Je profite de la plage et avant de reprendre la barge pour le retour vers Mamoudzou, je savoure les brochettes et maniocs grillés. Caribou comme aime dire mes amis mahorais. Vous avez deux belles îles que j’adore. Dieux vous préserve dans ces moments difficiles et j’espère que l’aménagement de cet nouvel hôpital soulagera celui de Mamoudzou, pas seulement pour lutter contre le coronavirus.

    Article
    Un message, un commentaire ?