Santé

Coronavirus : une attestation sur l’honneur suffit pour aller à La Réunion depuis France

Nouvelles modalités d’entrée à La Réunion jusqu’au 18 juillet : pas de test obligatoire pour monter dans l’avion

Témoignages.re / 15 juillet 2020

Dans un communiqué, la Préfecture de La Réunion clarifie les règles d’arrivée des voyageurs dans notre île. Le test de dépistage préalablement à l’embarquement pour un vol pour La Réunion ne sera obligatoire que le 18 juillet. En attendant, il peut être demandé à l’enregistrement mais l’absence de test ne signifie pas un refus d’embarquer : une attestation sur l’honneur suffit. Pour sa part, l’ARS indique que les passagers non-testés au départ le sont à leur arrivée à La Réunion, mais un passager peut refuser d’être testé et n’est alors pas soumis à une quarantaine :

JPEG - 88.8 ko

« Les voyageurs de plus de onze ans à destination de La Réunion (en provenance de métropole, de Mayotte ou de tout autre pays de l’océan indien) devront justifier d’un test Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant l’embarquement. Ce résultat négatif est un gage de sécurité pour La Réunion : il est obligatoire et sera demandé dès l’enregistrement.
Le passager devra également présenter une attestation sur l’honneur qu’il ne présente pas de symptômes et qu’il n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant le vol.
A compter du 18 juillet, la compagnie aérienne refusera l’embarquement au passager qui ne présenterait pas le résultat du test négatif et l’attestation sur l’honneur »

Fin de la quarantaine en provenance de France

Si ces mesures s’appliquent pour tous les passagers, celles en pour ceux en provenance de France sont les suivantes :
« Les passagers ne sont plus soumis à une mesure de septaine à leur arrivée à La Réunion. Toutefois, les autorités préconisent aux personnes concernées de porter un masque pendant cette période et de se faire dépister sept jours après leur arrivée à La Réunion. C’est un enjeu important qui permet de détecter d’éventuels cas asymptomatiques et de réduire au maximum les risques de propagation de l’épidémie. Le dépistage à J7 est un acte de civisme.
Une application sera développée par l’agence régionale de santé, en lien avec les compagnies aériennes, pour récupérer les données de contact des passagers et organiser ainsi un suivi et des rappels des mesures de prévention à appliquer. »

Quarantaine maintenue pour les autres passagers

La quarantaine d’une semaine est maintenue pour les rapatriement en provenance des pays de notre région :
« Les voyageurs en provenance ou à destination de zones de circulation active du virus, dont Mayotte et les autres pays de l’océan Indien (cas des vols de rapatriement par exemple), devront en outre justifier d’un motif impérieux de déplacement. A leur arrivée à La Réunion, les passagers en provenance des zones de circulation active du virus se verront prescrire une mesure de septaine stricte par arrêté préfectoral.
Cette période 7 jours permet de s’assurer qu’ils ne sont pas dans la phase d’incubation du virus et d’éviter toute contamination. Réaliser une septaine veut dire :
• S’isoler à domicile
• Protéger les personnes vulnérables ou les proches en refusant tout contact pendant la période 7 jours.
• Faire appel à un proche pour réaliser les courses »