Santé

Couvre-feu général à La Réunion pour cause de COVID-19

Pour éviter « les moments de convivialité »

Témoignages.re / 24 février 2021

La Préfecture de La Réunion annonce la mise en place d’un couvre-feu entre 22 heures et 5 heures du matin. Cette mesure fait partie d’une nouvelle série destinée à freiner la propagation de l’épidémie de coronavirus à La Réunion.

JPEG - 69.6 ko

« La propagation de l’épidémie de Covid-19 et de ses variants connait une forte accélération sur le territoire depuis le début du mois. Le taux d’incidence est désormais très proche de 100/100 000 habitants dans le département. Dans plusieurs communes, le taux d’incidence dépasse les seuils d’alerte et des clusters de variant sud-africain sont apparus.
Afin de ralentir la propagation de l’épidémie et de préserver le système hospitalier, Jacques Billant, préfet de La Réunion, décide de renforcer les mesures en vigueur sur le territoire à compter du mercredi 24 février.

Couvre-feu départemental à compter du 24 février de 22h à 5h

Les sorties et les déplacements sans attestation dérogatoire seront interdits entre 22h et 5h.

Tout contrevenant s’expose à une amende de 135 € pouvant être portée à 3 750 € en cas de récidive.

Des dérogations sont prévues sur présentation d’une attestation pour les motifs suivants :
• les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation,
• les déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé,
• les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants, pour convocation judiciaire ou administrative,
• les déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative,
• les déplacements pour participer à des missions d’intérêt général,
• les déplacements liés à des transits pour des déplacements de longues distances.

Afin de permettre aux clients et usagers de regagner leur domicile avant 22h, l’ensemble des commerces cessent d’accueillir du public à 21h à l’exception des stations service pour la vente de carburant.
Le couvre-feu à 22h permet de préserver le quotidien des Réunionnaises et des Réunionnais, tout en évitant les brassages de populations en soirée. Cette mesure vise à limiter les déplacements de population entre les communes et les moments de convivialité nocturnes, peu propices au respect des gestes barrière.
La mesure est instaurée pour une durée de 15 jours afin de freiner la circulation virale.

Renforcement des protocoles des manifestations culturelles

A compter du 24 février, les mesures suivantes sont mises en place dans les établissements culturels :
· pour les spectacles, concerts et projections de films : une place libre entre deux personnes,
· pour les musées, bibliothèques et médiathèques : abaissement de la jauge à une surface de 8 m² par personne, quelle que soit la surface du musée ou de la salle d’exposition.
Pour rappel, les mesures déjà applicables dans les établissements culturels sont les suivantes :
· port du masque obligatoire pour le public,
· accès interdit aux espaces de regroupement,
· spectacles avec place assise uniquement.

Renforcement des mesures sanitaires sur les marchés

Un groupe de travail est mis en place pour élaborer un protocole sanitaire renforcé sur les marchés de plein air et dans les marchés couverts. Les mesures seront mises en œuvre à compter du à compter du samedi 27 février.

La mise en œuvre des dispositions fera l’objet de contrôles.

Interdiction de la pratique de la danse avec contact

La pratique de la danse, lorsqu’elle génère des contacts entre les participants ne permet pas le respect des mesures barrière. Cette activité est donc interdite à compter du 24 février.

Cette interdiction ne concerne pas les spectacles de danse et les compagnies chorégraphiques, ni la danse dans les établissements artistiques spécialisés et au sein desquels les protocoles sanitaires sont appliqués.