Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

Covid : les États-Unis sèment la division

mercredi 1er décembre 2021, par Ary Yée Chong Tchi Kan


Le variant Omicron sème la panique partout, sauf en Afrique du Sud où il a été découvert. Les autorités ont joué la transparence et maintenant, le pays subit un isolement injustifié. Les États-Unis ont été les premiers à lancer l’offensive. Ils ont rompu les liaisons aériennes contre l’Afrique du Sud et ses voisins le Botswana, Zimbabwe, Namibie et Lesotho. Le Président Cyril Ramaphosa est en colère.


L’Histoire retiendra qu’en pleine pandémie, en 2020, les États-Unis ont orchestré la plus grande division du monde, aux conséquences désastreuses. Pendant des semaines, l’opinion était dirigée contre la Chine et les Chinois mangeurs de pangolins. Ce fut, ensuite, l’épisode de la fuite d’un laboratoire à Wu Han. Le public s’en prenait aux Chinois du coin, suspects malgré eux. A ce petit jeu, les États-Unis comptent le plus grand nombre de morts-covid au monde : 777 000.

En Chine, les autorités avaient pris des mesures exceptionnelles jusqu’à construire des hôpitaux de campagne en 10 jours. C’était la guerre contre le virus ! Depuis février 2020, la situation est sous contrôle, en dehors de quelques résurgences. Rappelez-vous du témoignage de Philippe Klein, un Français, directeur d’une clinique privée à Wu Han qui est resté à son poste. Respect le bonhomme !

En matière de solidarité, les médecins cubains sont des champions. Ils ont coopéré avec plus de 40 pays. Par contraste, le blocus états-unien empêchait l’importation du matériel de santé que Cuba avait besoin. Malgré cet acte inhumain, les Cubains ont réussi à produire des vaccins efficaces. C’est pareil quand ils ont fourni le plus gros contingent de médecins pour combattre le virus EBOLA. Chaque expert avait un minimum de 15 ans d’expérience en intervention d’urgence internationale.

Cuba est courageux. Le pays a combattu militairement l’apartheid en Afrique du Sud, ce qui a permis la libération de Mandela. Les USA étaient, eux, alliés au régime de l’Apartheid. D’un côté, la solidarité. De l’autre, la division.

Ary Yée Chong Tchi Kan



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus