Santé

Covid-Organics : l’esprit de l’Afrique libérée du néocolonialisme souffle autour du remède contre le coronavirus

Toute l’Afrique parle du remède produit par Madagascar

Manuel Marchal / 28 avril 2020

Après la République démocratique du Congo, le Sénégal a demandé d’obtenir le Covid-Organics, démentant ainsi une information contraire diffusée par certains médias occidentaux, tout comme la Guinée Bissau. Ce remède traditionnel amélioré permet de renforcer le système immunitaire et donc de donner les moyens au corps de lutter efficacement contre le coronavirus. Cet engouement ne concerne pas seulement les dirigeants africains mais aussi la population. Outre l’attente autour de ce remède, le Covid-Organics semble confirmer l’existence d’un profond sentiment, celui de la nécessaire libération de l’Afrique du néo-colonialisme. Les chercheurs de l’IMRA et le gouvernement malgache ont rappelé tout le potentiel de développement de l’Afrique, et de nombreux Africains sont fiers de constater que le premier remède spécifique au coronavirus vient de Madagascar. Ce message raisonne comme la confirmation d’une prise de conscience : fier d’être Africain.

JPEG - 77.4 ko

Le Covid-Organics est un remède contre le coronavirus mis au point à Madagascar par l’Institut malgache de recherche appliquée (IRMA). Il est distribué gratuitement aux élèves qui ont repris les cours, et les fokontany mettent également à disposition de la population le Covid-Organics. Cette découverte suscite un grand intérêt sur notre continent. C’est ce que rappelle cet extrait d’un article de « l’Express » : « en marge d’un échange sur visioconférence avec le président Andry Rajoelina, vendredi, le Sénégal va lui aussi passer à la commande de ce remède traditionnel amélioré qui sera utilisé pour « guérir des maladies infectieuses ». « Nous serons disposés à acquérir selon les modalités mises en œuvre par Madagascar », a mentionné le président Macky Sall dans son intervention. « Je pense que ce serait un grand honneur pour toute l’Afrique de savoir qu’un de nos pays parmi notre territoire le plus beau et le plus magnifique, une solution mondiale peut sortir », enchaîne le président sénégalais. La volonté du numéro Un sénégalais annoncée durant la visioconférence dément ainsi l’information véhiculée par certains médias occidentaux quant à la véracité du choix de ce pays de passer à la commande de Covid-Organics en provenance de Madagascar. Jusqu’à présent, trois présidents africains, celui de la République démocratique de Congo, celui du Sénégal et hier celui de la Guinée Bissau ont joint l’initiative de la Grande île de munir des armes redoutables à base de plantes médicinales ».
L’engouement autour du Covid-Organics va bien au-delà des dirigeants africain.
La nouvelle de cette découverte, ainsi que de la participation du docteur congolais Jérôme Muniynagi, ont amené à Témoignages des milliers de lecteurs de pays d’Afrique, outre Madagascar et Maurice, notamment de République démocratique du Congo, du Sénégal, de Côte d’Ivoire, du Gabon, du Cameroun, du Congo, du Togo, du Bénin, du Mali, du Maroc, du Burkina Faso, de Guinée, ainsi que de la diaspora africaine.
Parmi les commentaires postés par ces lecteurs, il est notable de constater une fierté de se sentir Africain, voici quelques illustrations de cet état d’esprit :

« Pourquoi ne pas créer ensemble un fonds ? »

Etienne Kameni : C’est avec un réel plaisir que j’apprends que les recherches des scientifiques malgaches ont permis de trouver un remède pour combattre le Covid 19 qui sévit dans le monde. Nous devons Africains commencer à croire à notre valeur et de prendre conscience que nous pouvons relever le défis de la mondialisation et nous devons le faire, parce que nous avons la jeunesse, le talent et le courage. Il revient à nos dirigeants respectifs de croire en nous en mettant à nos dispositions les moyens de répondre aux attentes du 21e siècles.
J’encourage l’initiative, et salut le président du Congo RDC qui selon les médias, nous informe d’une commande de 5000 covid organic. D’autres pères Africains doivent faire de même et pourquoi ne pas créer ensemble un fonds qui permettra de développer ce secteur pour une production à l’échelle continentale ?
Je finis en interpellant la population Africaine à respecter les consignes des autorités pour les gestes barrières contre la propagation du covid19. Pour mieux protéger les autres ; protégeons nous.

Liali : nos dirigeants ont couru comme des moutons pour solliciter la chloroquine et puis je ne sais quoi encore pour lutter contre corona pendant que les producteurs ne l’utilisent point. Aujourd’hui nous avons l’opportunité de prouver l’efficacité de notre médecine à travers les plantes traditionnelles et aucune voix ne se lève pour soutenir l’audace et le courage du président malgache. Honte a tous ces dirigeants qui pensent que tout ce qui provient de l’Europe ou de l’Amerique est meilleur et, comme l’exception confirme la règle, merci aux présidents sénégalais et de la RDC pour leurs soutiens et devouements. Pour rappel, avant l’avènement de la médecine dite moderne nos ancêtres se soignaient.
Alors, une question se pose : comment la Chine a-t-elle réussi à maîtriser cette pandémie sans que cela ne suscite des interrogations a cette organisation OMS. Nous avons l’occasion de montrer a ces gens que nos médecins-chercheurs ont fait les mêmes études voire sont plus qualifiés que certains d’entre eux… merci a tous sachez que Dieu aime l’Afrique et que ce n’est pas une affirmation gratuite lorsqu’ils nous disent que c’est le berceau de l’humanité.

Diallo : Ce message est important. Aucun peuple ne peut se développer en ignorant sa propre culture et sa civilisation. Le coronavirus a montré les limites à chacun et le monde d’après le coronavirus sera différent de celui d’avant qu’on le veuille ou non. Il va y avoir de nouveaux rapports économiques basés plus sur la réalité que sur la bourse.

« La clé du développement de l’Afrique est entre les mains des Africains »

Zazou : Bravo… J’ajouterai que c’est l’hôpital qui se fout de la charité. A l’heure où les pays occidentaux comptent par milliers les morts et malades, ils critiquent Madagascar pour son initiative. Je ne crois pas que c’est le remède qu’ils jugent inefficace mais plutôt que c’est la plante et que Madagascar n’a pas attendu le feu vert pour apporter une solution à son peuple.
Dans cette guerre mondiale contre le coronavirus chacun son arme et c’est le résultat qui compte.

Akani : La clé du développement de l’Afrique est entre les mains des Africains. Il suffit juste de vouloir. Je reste optimiste tout en jouant ma partition. Même si cela semble être une goutte d’eau dans la mère, je persévère. La postérité en bénéficiera.

Michel Kitsumbula : Merci mon frère courage c’est un grand pas votre nom, Madagascar et la RDC votre pays d origine on en parle partout. C’est un remède pour l’humanité que les grandes puissances (USA ,France ...) apportent un soutien pour sauver les vies humaines.

« Fier des Malgaches, vive l’Afrique »

Charles Albertine : Aide-toi et le Ciel t’ aidera ! Si le Covid-organics aide - même à titre préventif- pourquoi pas ? Faut-il toujours toujours dépendre de la pharmacie d’autres pays ? Bravo Madagascar et ceux qui lui font confiance !

Moua : Merci au jeune Président Malgache ! Vous êtes l’espoir du continent africain. Vous avez le soutien indéfectible africain révolutionnaire. La guerre de l’indépendance réelle de l’Afrique est engagée.

Pascal Lukundu : Une fois l’Afrique fait parler de son savoir, un coup de chapeau à tous les Africains, même s’ils ont cru qu’on allait mourir comme des lapins face au covid-19.

Salif : Je suis fier des Malgaches, vive l’Afrique

Charly : Qu’ils retiennent que l’Afrique finira par se lever tôt ou tard. Et ceci se fera sans eux et sous les yeux du monde. Africa...

Mohamed Dieng : Nos encouragements à Madagascar pour la trouvaille, la générosité affichée et pour cette possibilité d’aider l’humanité entière à lutter contre covid 19.

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Tout le monde souhaite que ce médicament soit efficace et donc ,qu’il soit utilisé dans le monde entier.

    mais l’annoncer sur un ton idéologique, comme dans cet article, ne peux que desservir cette cause.

    Dans un quotidien malgache ,j’ai lu que seuls les enfants qui ont on prit ce médicament, sont autorisés à aller à l’école.
    Si c’est vrai c’est grave ;

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • J espere que ce remède sera efficace.
    Je ne vois pas ce que fait ici le colonialisme
    L humanité et tous les êtres humains seront .contents que l on ai trouvé un médicament simple et pas cher contre le corona.
    Les seuls qui seront en colère sont les firmes pharmaceutiques et tous les business man de toutes les nationalités et de toutes les couleurs qui ne cherchent que leur profit.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bravo, enfin nous croyons en nous même. Cette pandemie lance un seul cri " Africain, retour aux sources ; retour à notre belle culture Africaine qui est et restera la base de notre développement Sur tous les plans"

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Bravo au president Malgache, pour le courage et la determination dont il fait montre, afin d’affirmer sans detour la place de l’afrique dans cette lutte contre le coronavirus et d’inciter aux autres presidents africains de valoriser nos propres valeurs sans attendre que les occidentaux decident toujours sur ce que nous africains devront faire. L’afrique peut faire mieux si nous mutualisons nos forces pour les defis avenirs...

    Article
    Un message, un commentaire ?