Santé

Dengue à La Réunion : 6 nouveaux cas en une semaine

Aucun foyer de dengue identifié entre le 12 et le 18 octobre

Témoignages.re / 22 octobre 2020

Du 12 au 18 octobre, 6 cas de dengue ont été signalés à l’ARS. Le nombre de signalements se stabilise ces dernières semaines aux alentours d’une dizaine de cas hebdomadaires, se situant principalement dans l’Ouest et le Sud de l’île. 3 décès, survenus antérieurement, sont désormais rattachés à la dengue après examen médical collégial.

JPEG - 44.8 ko

La préfecture et l’ARS rappellent à la population la nécessité de lutter contre la dengue en mettant en œuvre les mesures de prévention : éliminer les gîtes larvaires en vidant tout ce qui peut contenir de l’eau autour de son domicile, se protéger des piqûres de moustiques et continuer à se protéger, même malade, et consulter un médecin en cas de symptômes.

Situation épidémiologique au 20 octobre 2020

Depuis le début de l’année

· 15 967 cas autochtones confirmés
· 701 hospitalisations
· 1 747 passages aux urgences
· 22 décès (dont 11 directement liés à la dengue)

(données de la Cellule régionale de Santé Publique France)

Au cours des deux dernières semaines, les cas se situaient à Saint-André, Saint-Pierre, Saint-Louis, Saint-Paul et Plaine des palmistes

Aucun regroupement de cas n’a été identifié dans la semaine du 12 au 18 octobre.

Le bilan des décès est actualisé : 3 décès survenus antérieurement ont fait l’objet d’un classement au titre de la dengue, soit 2 relevant directement de cette infection et 1 pour lequel la dengue est identifiée comme co-morbidité.

Le rattachement des décès à la dengue fait l’objet d’une analyse collégiale associant le médecin traitant, des infectiologues du CHU et Santé Publique France. Ce recours à plusieurs expertises concertées explique le délai de classement.

Les équipes de lutte anti-vectorielle de l’ARS continuent leurs interventions de démoustication de jour et de nuit, en appliquant les mesures barrières contre la diffusion de la Covid-19. Ces traitements contre la prolifération de moustiques sont indispensables pour lutter contre la dengue et doivent être accompagnés par les gestes de prévention mis en œuvre par la population réunionnaise.

Recommandations pour lutter contre la dengue

· Se protéger et protéger son entourage contre les piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaires, vêtements longs, diffuseurs)
· Eliminer les gîtes larvaires : vider tout ce qui peut contenir de l’eau tout autour de son domicile
· Consulter un médecin en cas de symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements, fatigue…

Ces mesures de protection s’appliquent également aux personnes ayant déjà contracté la dengue précédemment.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Il nous arrive de sortir, masqués désormais, au cas ou, pour changer d’air, c’est recommandé, surtout éloignés des axes de circulation, pas bon pour nos poumons, car chargés de micro particules cancérigènes pour nos poumons, une bombe à retardement. Aussi, il est très facile de voir des déchets, de véritables gîtes larvaires pour ces moustiques vecteurs de maladies, Mayotte aussi évidemment. Les bas côtés des chemins de promenades, les GR, sont parsemés de barquettes, de couverts plastiques, bouteilles, gobelets, et dans les ravines, jeter un regard, c’est facile à repérer, comme des batteries chargées d’acide, des carcasses de véhicules, de l’électroménager, des tôles, boîtes de conserves, emballages.....Une honte, c’est pas joli à voir. Autant de gaspillages, de souvenirs de vacances pour les toursites qui ne manqueront pas à les photographier, les mettre sur les réseaux sociaux. Sur que ce serait mieux s’ils prenaient en photo le TER péi "Ste Rose-St Joseph", les téléphériques, les vélibs, la gratuité enfin des transports en commun, voilà un changement positif non ? Bonne fin de semaine zot tout, Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?