Santé

Ecrire une page de l’histoire #EndPolioNow

Journée mondiale de lutte contre la polio à La Réunion

Témoignages.re / 28 octobre 2017

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la polio, le Rotaract Club Cœur du Nord a organisé mardi une conférence dans le but de faire connaître cette maladie, connaître l’impact qu’elle a sur les individus et familles grâce à l’intervention de deux Rotariens, anciens OD Polio, Clément Ah Line et Emile Viracaoudin, et aussi de savoir pourquoi la famille Rotarienne œuvre pour l’éradication totale de cette maladie. Une présentation riche d’émotions et d’informations ponctuées à la fois de témoignages, de souvenirs, ainsi que de faits. Voici un compte-rendu de cette manfiestation par le Rotaract Club Cœur du Nord.

JPEG - 77.4 ko

Le mardi 24 octobre 2017 de 18h30 à 20h30, à la salle polyvalente de la mairie de Saint Denis, des personnes de toutes générations ont pu échanger à propos de cette maladie, des solutions que nous pouvons apporter chacun à notre échelle, des souvenirs de cette maladie à La Réunion.

Aujourd’hui, cette maladie ne sévit plus sur notre territoire, mais nous ne sommes pas à l’abri. Aujourd’hui tous les enfants sont vaccinés, mais si tel n’est plus le cas ?

Depuis que le Rotary et ses partenaires ont lancé l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio il y a près de 30 ans, le nombre de cas de poliomyélite a chuté de plus de 99,9 pour cent, passant de 350 000 cas par an à 37 en 2016. Pour préserver ces progrès et protéger les enfants du monde entier, le Rotary s’est engagé à récolter 50 millions de dollars par an sur trois ans pour soutenir le travail de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio. La Fondation Bill & Melinda Gates apportera une contrepartie équivalente au double du montant réuni par le Rotary. Sans soutien financier et sans engagement politique, cette maladie invalidante pourrait se propager à nouveau dans les pays où elle avait disparu, et menacer tous les enfants.

Rester mobilisé

Pour éradiquer la polio, nous devons stopper la transmission du virus dans les trois derniers pays d’endémie : Afghanistan, Nigeria et Pakistan. Nous devons aussi nous assurer que les pays aujourd’hui libérés de la polio restent protégés. Jusqu’à 60 pays à risque poursuivent leurs campagnes de vaccination à grande échelle pour protéger les enfants contre la polio.

Nous sauvons des vies : si nous choisissons de contrôler la polio plutôt que de l’éradiquer, le virus pourrait rebondir et causer 200 000 cas par an sur les 10 prochaines années.

Nous pouvons le faire : nous disposons d’un vaccin efficace pour en finir avec la polio et les moyens de vacciner tous les enfants.

Nous réalisons un bon investissement : une étude indépendante publiée dans la revue médicale vaccine estime que l’investissement dans l’éradication de la polio permettrait de réaliser une économie de 40 à 50 milliards de dollars sur les 20 prochaines années.

Nous renforçons les infrastructures : nos efforts d’éradication ont permis d’établir un réseau mondial de surveillance de la maladie qui est utilisé pour d’autres actions de santé publique comme la vaccination contre la rougeole et la distribution de vermifuge ou de moustiquaires.

Nous ouvrons la voie : la capacité à vacciner tous les enfants contre la polio est la preuve que nous avons tout pour réussir notre prochaine initiative de santé mondiale.

Un euro sauve deux enfants

Nous pouvons écrire une page de notre histoire en aidant à éradiquer totalement cette maladie. Nous œuvrons depuis des années et nous sommes à « ça » de la fin, un objectif 2017 - 2020. La famille Rotarienne, et nous Rotaract Club Cœur du Nord, nous sommes et seront présents dans les lieux publics avec nos boites de collecte de fonds pour participer à cette éradication, dites vous qu’avec 1 euro vous aurez sauvé deux enfants…