Santé

L’Afrique du Sud et La Réunion exposées à la peste

Selon l’OMS

Témoignages.re / 31 octobre 2017

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) alerte que l’Afrique du Sud a un risque élevé de développer une épidémie de peste. La Réunion est considérée comme particulièrement exposée.

JPEG - 82.5 ko

Selon l’organisation onusienne, les liens commerciaux et les liaisons en matière de transport entre l’Afrique du Sud et Madagascar, où une épidémie de peste a tué au moins 124 personnes depuis septembre, mettent ce pays en danger. En effet, il y a des vols quotidiens entre l’Afrique du Sud et Madagascar.

Huit autres pays - les Comores, l’Éthiopie, le Kenya, l’Île Maurice, le Mozambique, La Réunion, Les Seychelles et la Tanzanie - sont également considérés comme des pays particulièrement exposés.

La peste, qui est apparu au 14e siècle, a fait plus de 50 millions de morts en Europe. Aujourd’hui, elle est facilement traitée à l’aide d’antibiotiques et l’utilisation de mesures de précautions standards afin d’éviter de contracter l’infection.

Les symptômes de la peste sont une fièvre d’apparition brutale, des céphalées et des douleurs corporelles, des nausées et vomissements. Il existe des formes cliniques de l’infection ; la peste bubonique et la peste pulmonaire.

« L’engagement communautaire, la mobilisation sociale et une communication efficace sur les risques sont nécessaires. En outre, il faut renforcer le niveau de préparation et de réaction des régions et pays voisins, notamment aux points d’entrée », prévient l’OMS dans un rapport.