Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

La Chine publie la première norme internationale sur les cellules souches au monde

Victoire considérable pour la science

mardi 27 septembre 2022, par Ary Yée Chong Tchi Kan


La publication par la Chine d’une première norme internationale sur les cellules souches est un progrès important pour la santé dans le monde. C’est aussi la confirmation d’un monde qui change. En une année, la Chine a déposé 70.000 brevets, 10.000 de plus que les États-Unis.


Témoignages a publié la semaine dernière une interview de Bruno Guigue accordée à une journaliste indépendante Mendelssohn Moses, intitulée : « Si les Occidentaux sont si hargneux, c’est parce qu’ils voient s’effriter leur suprématie ». L’entrée en vigueur, au 1er janvier de cette année, du RCEP, la plus grande zone de libre échange à laquelle participe la Chine, nous avait donné l’occasion de souligner que désormais les standards internationaux échapperont aux États-Unis et à l’Union européenne.

L’article suivant annonce que « la Chine publie la première norme internationale sur les cellules souches au monde ». C’est une victoire considérable pour la science, à verser au palmarès des scientifiques chinois. Ji Weizhi, biologiste renommé et académicien à l’Académie chinoise des sciences, a déclaré que le fait que la Chine dirige et publie la nouvelle norme internationale signalait que le pays était devenu l’un des leaders mondiaux dans ce domaine, en particulier dans les sciences fondamentales et certaines technologies.

Les États Unis savent qu’ils ont été dépassés. En avril 2020, avec 58 990 brevets déposés, la Chine est passée devant les États-Unis, 57 840. Un an plus tard, en mars 2021, l’écart s’est accentué. La Chine a déposé 70 000 brevets par rapport aux Américains, 60 000. Les sanctions infligées au champion Huawei et l’embargo sur les puces électroniques ont obligé les victimes à mieux se pourvoir. Ils vont développer une technologie qui, à terme, se passeront de ces puces. Or, la Chine n’a de cesse d’appeler à la coopération mais pour les anticommunistes fanatiques, il vaut mieux provoquer une guerre qu’ils pensent pouvoir gagner…

Ary Yee-Chong-Tchi-Kan


La Chine publie la première norme internationale sur les cellules souches au monde

La Chine a dirigé et publié samedi la première norme internationale au monde portant sur la recherche sur les cellules souches, signalant le fait que le pays est devenu un leader mondialement reconnu dans ce domaine de pointe qui pourrait révolutionner la médecine, ont affirmé des experts.

Le document, nommé ISO 24603, répertorie les différentes exigences et réglementations relatives à la culture et à l’utilisation de cellules souches pluripotentes humaines et murines (de souris). Il s’agit également de la première norme relative aux cellules souches pour l’Organisation internationale de normalisation (ou ISO, pour International Organization for Standardization).

Les cellules souches pluripotentes ont la capacité de se différencier en tous types de cellules qui composent le corps. On les trouve généralement au cours des premières étapes de la division cellulaire après la fécondation.

En conséquence, les scientifiques tentent d’exploiter le potentiel de régénération des cellules souches afin de traiter de nombreuses conditions médicales difficiles, telles que les lésions de la moelle épinière, la leucémie, le diabète de type 1, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les brûlures, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson, selon la fédération hospitalo-universitaire et de recherche américaine Mayo Clinic.

Cependant, la thérapie par cellules souches peut être controversée car elle est mal réglementée, des prestataires peu scrupuleux faisant la promotion de cette technologie et attirant des patients à la recherche de remèdes avec des traitements illégaux et potentiellement nocifs.

Chen Yeguang, président de la Société chinoise de biologie cellulaire, a déclaré que les cellules souches et la médecine régénérative étaient un domaine en développement rapide, ajoutant qu’il était essentiel de parvenir à un consensus et d’établir des règles de base pour la recherche et cette industrie.

« L’ISO 24603 jouera un rôle extrêmement important dans l’établissement de normes pour l’ensemble de l’industrie et la santé publique », a-t-il affirmé.

George Dagher, responsable du comité ISO/TC276/WG2, l’organisation responsable de l’examen des normes relatives aux bio-banques et aux ressources biologiques, a déclaré que l’ISO 24603 était basée sur un consensus d’experts des pays membres de l’ISO et qu’elle représentait une étape cruciale et nécessaire pour étendre la recherche sur les cellules souches.

Fondée en 1947, l’Organisation internationale de normalisation a élaboré et publié des normes dans de nombreux domaines techniques. Son siège est à Genève, en Suisse, et elle comptait cette année 167 États membres.

Ji Weizhi, biologiste renommé et académicien à l’Académie chinoise des sciences, a déclaré que le fait que la Chine dirige et publie la nouvelle norme internationale signalait que le pays était devenu l’un des leaders mondiaux dans ce domaine, en particulier dans les sciences fondamentales et certaines technologies.

Wang Songling, également académicien à l’Académie chinoise des sciences, a qualifié cette nouvelle norme de jalon et a indiqué qu’elle représentait la contribution de la Chine à la recherche mondiale sur les cellules souches.

Zheng Jian, directeur adjoint du Département de la recherche fondamentale du ministère des Sciences et de la Technologie, a souligné que la norme fournissait non seulement des instructions cruciales pour guider et soutenir le développement de l’industrie des cellules souches, mais présentait également la reconnaissance internationale accrue de la Chine dans la recherche sur les cellules souches.

« Elle a injecté une énergie positive dans la science, la technologie et l’innovation chinoises en matière de sciences de la vie et de santé », a-t-il noté.

Source : China.org.cn


Voir en ligne : http://french.china.org.cn/china/tx...


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus