Santé

Les graves problèmes posés par l’obligation vaccinale

Un grand débat samedi prochain à l’Université de La Réunion

Témoignages.re / 21 novembre 2017

Ce lundi 20 novembre, le mouvement Med’Océan, présidé par le Dr Philippe de Chazournes, et plusieurs de ses partenaires ont présenté à la presse le grand débat public organisé le samedi 25 novembre au Théâtre Canter de l’Université du Moufia sur le thème : ‘’De l’obligation vaccinale… à la vaccination réfléchie’’. « Si vous vous posez des questions à ce sujet, quelle que soit votre opinion, venez en débattre avec nous ; nous pouvons être pour ou contre, l’important c’est d’argumenter et d’échanger… pour rester libres de nos décisions », annoncent les organisateurs de ce débat.

JPEG - 103.7 ko
Le docteur Philippe de Chazournes (2e à gauche), président de Med’Océan, entouré par plusieurs de ses partenaires à ce débat : la magistrate Danielle Braud, les docteurs Joël Pèlerin et Bruno Bourgeon.

Dans un dossier remis à la presse à ce sujet, Med’Océan rappelle que « le gouvernement, dont la ministre de la Santé en personne, nie tout danger des vaccins et veut rendre obligatoires 11 d’entre eux ‘’pour rétablir la confiance’’. Ces vaccins seront exigés pour l’entrée en crèches, écoles, etc. La loi est passée mais pas encore les décrets d’application.

Or dans le monde entier des chercheurs ont publié des travaux scientifiques qui alertent sur différentes pathologies possiblement dues à certains vaccins. En Allemagne et en Suède l’obligation vaccinale a été rejetée. Ils reprennent le fait que les vaccins ne sont pas traités comme des médicaments avant mise sur le marché et ils citent 50 publications scientifiques à propos d’effets secondaires graves. Nous aussi, nos décideurs et la population doivent le savoir !

Une obligation vaccinale serait également très difficile à vivre pour les médecins, qui ont fait le serment d’Hippocrate avec en arrière-pensée tous les effets secondaires graves qui vont peut-être se produire pour chaque enfant que l’on pique alors qu’on est censé le protéger de certaines maladies qu’il n’a quasiment aucune chance de contracter.

« Faire entendre son avis »

Nous pensons, à Med’Océan, que l’obligation vaccinale ne doit pas être mise en place, parce que :

- elle ne respecte pas le libre-choix en matière de santé prévu par des lois sur la liberté des soins ;

- elle empêche de dire non aux adjuvants immunogènes (aluminium ou autre) ;

- les non-vaccinés n’ont jamais été un danger pour les vaccinés ;

- les pays voisins n’obligent pas et ont même une meilleure couverture vaccinale ;

- elle conduira à masquer les effets secondaires des vaccins.

Nous pensons, à Med’Océan, que chaque vaccin a ses indications et il convient, avec les médecins eux aussi bien informés, de discuter au cas par cas en fonction du contexte, des antécédents familiaux (notion d’allergies, d’intolérance, de maladies auto-immunes) et du contexte personnel et environnemental (lieu d’habitation, fréquentations, contages, voyages,…) du rapport bénéfice/risque et donc d’une vaccination réfléchie. Notre but n’est pas de discréditer les vaccins mais d’arrêter l’obligation au nom du principe de précaution et défendre cela n’est pas du seul ressort du médecin : la société civile doit s’impliquer et faire entendre son avis », conclut le dossier de presse.

Un débat « qui se veut constructif »

Les organisateurs ont également souligné que ce grand débat est libre, gratuit, ouvert à tout public (professionnels de santé, patients…) et sans réservation. Il commencera à 14 heures 30 par un hommage à la philosophe réunionnaise Aude-Emmanuelle Hoareau, qui vient de nous quitter et qui a souvent participé aux réflexions de Med’Océan.

Ensuite, jusqu’à 17 heures 30, plusieurs thèmes seront abordés lors d’un débat « qui se veut constructif, non polémique pour une vaccination réfléchie et non imposée » :

• l’expertise philosophique, avec Lucien Biedinger (Cercle Philosophique Réunionnais) ;

• l’expertise juridique, avec Danielle Braud (magistrate), et législative, avec en direct Laurence Cohen (sénatrice), Michèle Rivasi (députée européenne), et la présence de députés et sénateurs de La Réunion… ? ;

• L’expertise médicale par les Docteurs Bourgeon, Pélerin, De Chazournes, etc. Et avec en direct, le Pr Romain Gherardi et la salle ;

• Les ‘’patients experts’’ avec en direct, Didier Lambert et la salle.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site :

https://www.medocean.re/activites/med-oceanes/item/128-un-prochaine-med-oceane-sur-l-obligation-vaccinale