Santé

Nouvelles mesures de lutte contre la propagation de la COVID-19 à La Réunion

Limitation des contacts et lutte active contre l’apparition de « clusters »

Témoignages.re / 12 septembre 2020

Voici la liste des mesures annoncées hier par le préfet de La Réunion en conférence de presse.

JPEG - 69.6 ko

Prolongation de l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent interdits dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs, les jardins, les aires de pique-nique aménagées, les plages et tout autre site utilisé à cet usage jusqu’au 30 septembre.
Les autorités en appellent également à la responsabilité individuelle et collective dans la limitation des rassemblements dans la sphère privée. Un grand nombre des cas confirmés de COVID 19 proviennent de chaines de transmission établies lors de rassemblements familiaux ou amicaux.
Le report ou l’adaptation au format restreint des événements amicaux et familiaux sont des décisions individuelles responsables et citoyennes qui permettent de protéger notamment les personnes les plus vulnérables : personnes âgées, femmes enceintes…

Prolongation de l’interdiction de la pratique des sports collectifs et de combat

Le football, le rugby, le handball, le basketball et autres sports collectifs ainsi que les sports de combat comme la boxe ou le judo ne permettant pas de respecter la distanciation physique et les gestes barrière sont interdits.
Jacques Billant a décidé de prolonger leur interdiction jusqu’au 30 septembre, y compris dans les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur.
Cette interdiction concerne toutes les formes de pratique : l’animation, les entraînements, les compétitions, les rencontres et toutes autres formes de manifestations.
Elle se limite exclusivement aux sports ne permettant l’application stricte des gestes barrière. La natation, les sports individuels…peuvent être pratiqués dans le respect des protocoles sanitaires définis par les ligues et fédérations.
Le préfet recevra mardi les représentants du monde sportif afin d’échanger sur cette mesure.

Renforcement des prescriptions pour les établissements recevant du public

L’accueil des personnes dans les établissements recevant du public tels que les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions, de spectacles ou à usage multiple telles que les salles de fêtes et les salles polyvalentes, chapiteaux, tentes et structures, salles de jeux est strictement encadré :
-  toutes les personnes accueillies doivent disposer d’une place assise ;
-  une distance minimale de 1 m ou d’un siège entre les personnes doit être garanti ;
-  le port du masque est obligatoire pour les personnels et pour les clients de plus de 11 ans lorsqu’ils se déplacent.
-  La jauge maximale des établissements est divisée par deux

La danse est interdite dans les établissements recevant du public y compris les restaurants, bars. Les établissements d’enseignement artistique spécialisé et notamment des écoles de danse ne sont pas concernés.

Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique

La consommation d’alcool est propice aux rassemblements dans l’espace public et par conséquence interdite à compter du 11 septembre 2020. Les autorisations d’ouverture tardive au-delà de 00h30 sont toutes révoquées pour les bars et restaurants.

Le non-respect de ces mesures de cet arrêté pourra faire l’objet d’une amende.
La violation de ces mesures à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, est sanctionnée de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Bonjour
    J aimerais savoir que fait on des milliers de masques qui sont jetés dans la nature cela aussi fait parti de la sante publique et environnementale
    Merci de vitre réponse

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Ici comme ailleurs, les gens se moquent, et se permettent de dire fièrement qu’ils aiment leur île ! Ils n’ont qu’à le prouver car concrètement, il est hélas trop facile de voir cette triste réalité, des déchets de partout, des plages jusqu’aux hauts, les GR, les ravines sont encombrées de déchets qui ne sont pas vraiment biodégradables, loin de là, des cadeaux minables pour ceux qui vont vivrent ici plus tard, je sais, comme ailleurs aussi. Vu du ciel en hélico, rien n’apparait, tout est vert, nickel, magnifique mais la vue depuis le sol, non, dégradé, pour le profit de quelques uns, la paresse, le laxisme de plein d’autres. Finalement, on pourrait presque dire que tout cela, cette non prise de conscience, d’une certaine manière va devenir comme écrire, quelque chose de "normal" pourquoi pas de "culturel" tant qu’on y est non ?
    L’an dernier, en Octobre, on était parti nettoyer le littoral du côté de Ste Suzanne et de St Pierre. Pas sur que tout ne soit pas à refaire, je paris que les mêmes lieux doivent de nouveau être parsemés de déchets abandonnés, avec cette fois, c’est nouveau, les fameux masques, FFP1 ou 2, qu’importe, quelle mentalité de tout jetter sans souci de l’avenir, Arthur qui en vélo, trouve des déchets qu’il n’a pas honte de se faire voir, avant de rejoindre la déchetterie pour le poser là où il faudrait !

    Article
    Un message, un commentaire ?