Santé

PCR : un retour en classe pour tous au mois d’août

Expression du PCR concernant la rentrée scolaire de mai

Parti Communiste Réunionnais / 6 mai 2020

Pour le Parti communiste réunionnais, « la voie de la logique et du bon sens » plaide pour un retour en classe à La Réunion au même moment que la rentrée scolaire, c’est-à-dire en août. Le PCR souligne qu’il ne reste que 14 jours de classe, et que le dispositif de téléenseignement a montré des progrès et peut continuer à fonctionner pour tout le monde : « le PCR partage le sentiment général qu’une bonne rentrée ne peut se faire qu’en août selon le calendrier pré-établi et que la continuité pédagogique doit se poursuivre comme actuellement ».

JPEG - 81 ko

Le Parti Communiste Réunionnais a pris note de la volonté du gouvernement de procéder au déconfinement, à partir du 11 mai prochain. Le Premier ministre a proposé « un travail de concertation et d’adaptation du plan aux réalités de terrain »… « avec les associations d’élus locaux, les préfets et les partenaires sociaux ».
Dans l’attente de la mise en place d’un groupe de large concertation que le PCR appelle de tous ses vœux, il souhaite apporter son point de vue sur l’aspect qui retient le plus l’attention de la population à savoir la rentrée scolaire.

1-la quasi-totalité des collectivités ont mis en évidence les nombreuses contraintes, voire l’impossibilité d’ouvrir les établissements scolaires placés sous leur responsabilité.

2-du côté académique, l’enquête menée auprès des parents d’élèves a confirmé qu’une très grande majorité d’entre eux ne souhaite pas envoyer leurs enfants à l’école le 18 mai.

3-compte tenu d’un effectif très restreint (moins de 20 %) et des conditions draconiennes d’accueil, le climat ne sera pas donc pas propice à un enseignement normal.

4-d’autres voix rappellent que cette opération concernera tout au plus 14 jours de scolarité effective.

5-enfin, pour La Réunion, la nouvelle année scolaire 2020-2021, débute le 17 août.

Devant tous ces éléments, le PCR partage le sentiment général qu’une bonne rentrée ne peut se faire qu’en août selon le calendrier pré-établi et que la continuité pédagogique doit se poursuivre comme actuellement.

En effet, même si les débuts étaient difficiles, le bilan en fin période fait état d’une forte augmentation des connexions, accentuées par la distribution de tablettes. La plate-forme de portage des devoirs par la Poste auprès des familles déconnectées connaît aussi un franc succès. Nous avons aussi noté que les médias locaux (les deux chaînes de télé ainsi que les journaux papiers), en partenariat avec les équipes éducatives, proposent des programmes éducatifs adaptés aux enfants. Enfin, quand bien même il y aurait encore des difficultés à joindre quelques élèves, l’effort doit se poursuivre pour que la grande majorité des élèves bénéficie d’un enseignement suivi.

Pour le PCR, c’est la voie de la logique et du bon sens.

Le 4 mai 2020,
Bureau de presse du PCR