Santé

Point sur les contaminations COVID-19 dans l’EHPAD Les Lataniers

Coronavirus à La Réunion

Témoignages.re / 22 octobre 2020

7 résidents d’un EPHAD ainsi que 5 personnels se sont révélés porteurs de la COVID-19 à la suite de tests de dépistage pratiqués après la découverte d’un premier cas chez une personne hébergée dans cet EPHAD et qui a ensuite été hospitalisée. La Préfecture fait le point sur les mesures prises pour circonscrire au plus vite la progression du coronavirus dans cet établissement accueillant des personnes âgées.

JPEG - 69.6 ko

Après un premier test positif covid-19 chez une résidente de l’unité d’hébergement renforcée de l’EHPAD Les Lataniers, à La Possession, les autres résidents et les personnels présents de ce service ont été dépistés le 18 octobre :
· 7 résidents se sont révélés positifs le 19 octobre, tous étant asymptomatiques.
L’ARS a donc décidé, en lien avec la direction de l’établissement, de l’organisation d’un dépistage de l’ensemble des autres résidents et personnels de l’EHPAD.

Les prélèvements ont été opérés le 19 octobre et les résultats rendus le 20 octobre :
· 5 personnels, dont 3 intervenants uniquement au sein de l’unité protégée, sont positifs ;
· aucun autre résident n’est positif.

A cette heure, la contamination apparaît circonscrite à l’unité protégée accueillant des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées.

Mesures appliquées

· Réorganisation de l’unité de soin
L’unité protégée a été réorganisée depuis le 19 octobre en deux sous-unités distinctes :
-  une pour les résidents covid-19 positifs (7 résidents asymptomatiques à ce jour),
-  une dédiée aux résidents testés négatifs mais considérés comme personnes contact du fait de la déambulation libre au sein de l’unité et des troubles ne permettant pas le port du masque (14 résidents).

· Présence de personnels dédiés
Une présence infirmière est mise en place 24H/24 et les personnels sont strictement affectés à cette unité.
Les personnels positifs sont placés à l’isolement chez eux, et ne pourront reprendre leurs fonctions qu’après guérison.
Des renforts de personnels, et des remplaçants sont en cours de recrutement par l’établissement, avec l’appui de l’ARS.
L’astreinte régionale en gériatrie est mobilisée pour apporter son expertise aux équipes médico-soignantes.
Le Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPIAS) intervient au quotidien en soutien des personnels dans l’adaptation des mesures de prévention, et notamment l’application stricte des gestes barrières et protocoles de protection des personnels et résidents.

· Suivi et contact traçing
Les familles sont informées de la situation par la direction de l’établissement.
La plateforme ARS/Assurance maladie de contact tracing effectue les recherches et informations des éventuelles personnes contact dans l’entourage des personnels positifs et des familles des résidents atteints.
Des tests de contrôle seront réalisés à distance auprès des personnels et résidents.
Cette situation fait l’objet d’un suivi constant de l’ARS, en coopération étroite avec la direction de l’EHPAD. Des mesures complémentaires pourront être décidées si besoin.
Dans le cadre des campagnes de test régulièrement organisées auprès de personnels des EHPAD, la Fondation Père Favron a décidé d’avancer celles concernant deux autres de ces EHPAD (Fabien Lanave au Port, et Les Alizés à La Saline Les Bains) dans lesquels un des personnels positifs des Lataniers est intervenu récemment. Les visites sont suspendues dans l’attente des résultats de ces tests, soit pour les 2 prochains jours.