Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

Premier cas à La Réunion : la variole du singe vient de France comme la COVID-19

L’absence de contrôle sanitaire des passagers venant d’Europe de nouveau en cause

jeudi 15 septembre 2022


Un communiqué de l’ARS annonce la découverte d’un premier cas de variole du singe à La Réunion. Comme pour le coronavirus, c’est un passager venant de France qui a apporté ce virus à La Réunion. Se pose encore une fois la question du contrôle sanitaire des passagers venant d’Europe, un continent gravement touché par les épidémies.


A La Réunion, les conditions d’ouverture de l’aéroport ont permis d’importer le coronavirus et ses variants avec des conséquences dramatiques.

« Un premier cas d’infection par le virus Monkeypox (variole du singe) est confirmé ce 14 septembre 2022 à La Réunion, après des analyses biologiques réalisées chez un patient ayant consulté ce jour.
La personne est isolée à son domicile, son état de santé n’inspire pas d’inquiétude.

Une enquête épidémiologique est mise en œuvre par les équipes de l’ARS La Réunion et de Santé publique France, en lien avec le médecin ayant pris en charge ce patient.

Il s’agit d’un homme de retour récemment de Métropole (France - NDLR), où il a très probablement contracté l’infection.

Les personnes ayant été en contact étroit avec ce patient sont en cours de recensement. Elles recevront les informations sur la conduite à tenir : encouragement à se faire vacciner dans les plus brefs délais, surveillance de toute apparition de symptômes évocateurs.

Au 12 septembre 2022, 3 833 cas ont été recensés en France et aucun décès n’a été signalé à ce jour. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus