Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Politique > Santé

Suspicion de cas de choléra aux Comores : vigilance renforcée à La Réunion

L’Agence régionale de Santé indique la stratégie

jeudi 8 février 2024


Des foyers de choléra sont identifiés depuis plusieurs mois dans des pays de l’océan Indien.
L’Union des Comores a communiqué sur des premiers cas de choléra suspectés sur son territoire. Le risque épidémique est extrêmement faible à La Réunion. Toutefois, l’ARS La Réunion a mis en place une vigilance renforcée auprès des voyageurs en provenance de la région, et des acteurs et professionnels de santé.


Qu’est-ce que le choléra ?

Le choléra est une infection digestive bactérienne aiguë se manifestant principalement par des diarrhées et des vomissements. La plupart des cas ne présentent que peu ou pas de symptômes ; cependant, certains développent des complications sévères liées à des déshydrations intenses par diarrhées.
La bactérie se transmet par les eaux ou les aliments souillés, et les mains sales. Les formes sévères de choléra touchent particulièrement les personnes en situation de dénutrition et n’ayant pas accès à une eau potable. Aussi, la dissémination de cette bactérie à La Réunion est très peu probable.

Actions mises en place à La Réunion

Considérant les informations récentes en provenance des Comores, et afin d’assurer au plus tôt la prise en charge d’éventuels cas importés à La Réunion, une vigilance renforcée est engagée par l’ARS La Réunion dans le cadre du contrôle sanitaire aux frontières :
- information des services d’urgences et des professionnels de santé du territoire
- mise en place à l’aéroport Roland Garros d’une information aux voyageurs en provenance des Comores (1 vol par semaine).

Recommandations

- aux voyageurs en provenance de l’Union des Comores : En cas de symptômes (vomissements, diarrhée intense), s’isoler de son entourage et appeler le 15 en signalant le voyage récent aux Comores.
- aux personnes se rendant aux Comores, pendant le séjour : Se laver les mains très régulièrement à l’eau savonneuse ou utiliser un gel hydro-alcoolique, et privilégier la consommation d’eau embouteillée.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus