Santé

Un quart des Réunionnais fume tous les jours

Lancement de « Moi(s) sans tabac »

Témoignages.re / 11 octobre 2016

« Moi(s) sans tabac » s’inspire de « Stoptober », une campagne d’aide à l’arrêt du tabac, mise en place en Angleterre par Public Health England en 2012, et qui a permis, dès la première année, d’augmenter les tentatives d’arrêt du tabac de 50% en octobre. L’opération « Moi(s) sans tabac » s’appuie sur des messages positifs autour des avantages de l’arrêt du tabac, dans un esprit collectif.

JPEG - 17.2 ko
Fumer est très dangereux pour la santé. (photo Phovoir)

A La Réunion, 25% des 15/75 ans fument quotidiennement soit 1 Réunionnais sur 4. On dénombre 570 décès en moyenne chaque année directement liés au tabagisme, soit 14% de l’ensemble des décès sur l’île. Le tabagisme est aussi la 1ère cause de mortalité par cancer, ces chiffres s’inscrivant dans un contexte local préoccupant puisque chez les jeunes, on observe une expérimentation fréquente et un usage quotidien précoce.

En France, le tabac continue de tuer chaque année 73 000 personnes et représente la première cause de mortalité évitable. Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Santé publique France, en partenariat avec l’Assurance Maladie lancent une opération inédite en France : « Moi(s) sans tabac ». Du 1er au 30 novembre 2016, les fumeurs seront invités à arrêter le tabac et les non-fumeurs à les encourager.

L’ARS Océan Indien et la CGSS, avec le soutien de l’association SAOME, se mobilisent en organisant des actions de sensibilisation dans l’île.

A la Réunion, pendant tout le mois d’octobre, l’ARS Océan Indien et la CGSS, avec le soutien de l’association SAOME (ambassadeur « Moi(s) sans tabac » sur l’île), mettent en œuvre le dispositif ’Moi(s) sans tabac’.

A ce jour, 40 structures de La Réunion sont partenaires du dispositif et vont mettre en place de nombreuses actions pour sensibiliser les fumeurs à l’arrêt du tabac, les inciter à participer à l’opération « Moi(s) sans tabac » en s’inscrivant sur le site www.tabac-info-service.fr, puis les aider à préparer au mieux leur arrêt.

Il s’agit, pour les fumeurs, de relever le défi collectif d’un mois sans tabac, en bénéficiant de soutien et d’encouragement de tous pour rester motivés. Car, après 30 jours d’abstinence, la dépendance est bien moins forte et le fumeur a cinq fois plus de chances d’arrêter définitivement.

Tout au long du mois de novembre, en parallèle de la communication nationale, l’ARS Océan Indien et ses partenaires déploient un dispositif de soutien à travers des manifestations individuelles ou collectives. L’objectif est de soutenir tous les Réunionnais participant à l’opération, leur prodiguer conseils et encouragements et de les accompagner jusqu’au succès.