Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

Vaccin anti-COVID-19 : Levée des motifs impérieux à La Réunion mais pas en Kanaky Nouvelle-Calédonie

Même virus, même provenance, mais décisions différentes

jeudi 20 mai 2021


Le ministère des Outre-mer a publié hier un communiqué intitulé « Evolution du dispositif des motifs impérieux et de quarantaine pour les déplacements entre les Outre-mer et l’Hexagone ». Il signifie qu’à compter du 9 juin, les personnes vaccinées n’auront plus besoin d’un motif impérieux pour entrer ou sortir de La Réunion. Cette levée ne s’applique pas en Guyane où le taux d’incidence est supérieur à celui de la France, ni en Kanaky Nouvelle-Calédonie où le taux d’incidence est de 0. En effet, une personne vaccinées contre la COVID-19 peut très bien être porteuse du coronavirus en entrant sur le territoire, par conséquent la quarantaine au frais du passager y est maintenue. Voici des extraits de ce communiqué.


« Paris, le 19 mai 2021 – En parallèle des assouplissements des mesures sanitaires dans l’Hexagone, et sur la base d’une analyse de la situation épidémiologique et de l’avancée de la vaccination sur chaque territoire ultramarin, le Gouvernement a décidé, après concertation, d’alléger le dispositif des motifs impérieux justifiant les déplacements ainsi que les mesures de quarantaine qui s’imposent aux voyageurs souhaitant se déplacer entre les Outre-mer et l’Hexagone.

Entre La Réunion et Mayotte et l’Hexagone :

Levée des motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) dans les deux sens à partir du 9 juin. Néanmoins, la diffusion dans ces deux territoires d’un variant dit « sud-africain » préoccupant peu présent dans l’Hexagone nécessite des mesures d’isolement renforcées par rapport aux Antilles, dans les deux sens : un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé. Les voyageurs en provenance et à destination de ces territoires s’engageront également à un auto-isolement de 7 jours à l’issue duquel ils devront être testés négatifs, qu’ils soient vaccinés ou non.

Au 18 mai 2021, à La Réunion :

Taux d’incidence : 123 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 20 %, 2nde injection = 9 %

Au 18 mai 2021, à Mayotte :

Taux d’incidence : 13 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 14 %, 2nde injection = 7 %

En Guyane, la levée des motifs impérieux n’est pas à l’ordre du jour

En effet, en raison de l’augmentation inquiétante du nombre de contamination liée au variant dit « brésilien », une mesure de confinement est applicable à compter du 14 mai sur le territoire. Lorsque la situation épidémiologique se sera significativement améliorée, les dispositions applicables à La Réunion et à Mayotte relatives aux déplacements depuis et vers l’Hexagone seront étendues à la Guyane.

Au 18 mai 2021, en Guyane :
Taux d’incidence : 417 cas/100 000 habitants
Taux de vaccination : 1ère injection = 18 %, 2nde injection = 8 %

Pour la Polynésie Française et la Nouvelle-Calédonie, les décisions suivantes ont été prises en accord avec les gouvernements locaux qui disposent de la compétence sanitaire.

Pour la Polynésie Française

Dans le prolongement de l’ouverture progressive aux touristes initiée début mai par l’Etat et le Pays, les motifs impérieux entre le territoire et l’Hexagone seront levés pour les personnes vaccinées (schéma vaccinal complet), à partir du 9 juin. Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ vers la Polynésie Française continuera à être exigé. Conformément au protocole sanitaire local, les voyageurs vaccinés seront dispensés de quarantaine à l’arrivée sur le territoire de la Polynésie Française.

Au 18 mai 2021, en Polynésie française :

Taux d’incidence : 11 cas/100 000 habitants

Taux de vaccination : 1ère injection = 25 %, 2nde injection = 17 %

Pour la Nouvelle-Calédonie

Dans le cadre de la stratégie Covid-free du territoire, le gouvernement local a décidé de limiter les vols réguliers à destination de la Nouvelle-Calédonie au moins jusqu’au 30 octobre 2021. Les motifs impérieux sont maintenus pour les déplacements en provenance et à destination de l’Hexagone.

Au 18 mai 2021, en Nouvelle-Calédonie :

Taux d’incidence : 0

Taux de vaccination : 1ère injection = 24 %, 2nde injection = 19 % »

Situation en France

A titre de mémoire, rappelons quelques indicateurs de l’épidémie en France au 9 mai :
Taux d’incidence : 197 (123 à La Réunion au 18 mai)
Taux de positivité : 5,4 % (5,3 % à La Réunion au 18 mai)
Taux de vaccination : 1ere injection = 27,6 % 2nde injection = 13,1 %

Situation en Île de France

Et plus précisément, dans la région Ile de France, où sont situés les deux aéroports desservant La Réunion, les indicateurs sont les suivants :

Taux d’incidence : 311 ( 123 à La Réunion au 18 mai)
Taux de positivité : 7 % (5,3 % à La Réunion au 18 mai)
Taux de vaccination : 1ere injection = 23,7 % 2nde injection = 10,8 %


A La Réunion, les conditions d’ouverture de l’aéroport ont permis d’importer le coronavirus et ses variants avec des conséquences dramatiques.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus