Santé

Vaccin COVID-19 à La Réunion : programme des vaccinations

Objectif : faire baisser le nombre de formes graves du coronavirus

Témoignages.re / 20 janvier 2021

L’Agence régionale de Santé donne des précisions sur le calendrier des vaccinations ainsi que sur les centres où sera administré le vaccin Pfizer à La Réunion.

JPEG - 69.6 ko

La stratégie vaccinale, arrêtée par le ministre des Solidarités et de la Santé, vise à déterminer les personnes prioritaires à la vaccination, en fonction des enjeux de santé publique et de l’arrivée progressive des doses de vaccins.
A La Réunion, la vaccination a démarré le 15 janvier 2021.

Stratégie vaccinale

Le premier objectif de la vaccination est de faire baisser le nombre des formes graves de Covid-19.
La stratégie vaccinale repose sur 3 grands principes :
• Le libre choix des patients : la vaccination ne sera pas obligatoire.
• La gratuité du vaccin et sans avance de frais.
• La sécurité : la vaccination se fera dans le strict respect de toutes les règles qui encadrent l’utilisation des produits de santé.
La vaccination est un acte volontaire qui repose sur le consentement libre et éclairé de la personne (résident ou professionnel de santé) à l’issue d’une consultation médicale avant de recevoir le vaccin.
Pour les résidents qui ne peuvent exprimer leur consentement, un recueil de consentement via le tuteur est effectué par le médecin coordonnateur de l’EHPAD/EHPA ou le médecin de l’USLD.

Calendrier vaccinal à La Réunion pour chacun des publics prioritaires

A La Réunion, la 1ère phase de la campagne de vaccination débute le 15 janvier 2021.

• Dès le 15 janvier, les résidents des établissements pour personnes âgées et le personnel volontaire (plus de 50 ans ou porteurs de co-morbidités) ;
• Dès le 15 janvier, la vaccination des personnels du SDIS et des personnels des établissements de santé (public comme privé) est assurée de façon autonome par les employeurs dans les établissements.
Ainsi, le 19 janvier, commencera la vaccination des professionnels de santé des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables, de plus de 50 ans ou porteurs de pathologies à risque de forme grave de COVID-19 :
◦ L’obésité (IMC>30),
◦ La Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’insuffisance respiratoire,
◦ L’hypertension artérielle compliquée,
◦ L’insuffisance cardiaque,
◦ Le diabète (de type 1 et de type 2)
◦ L’insuffisance rénale chronique,
◦ Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
◦ Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
◦ La trisomie 21.
• Le 21 janvier démarrera la vaccination des professionnels de santé libéraux, des employés des services de soins à domicile et d’aide à domicile, des transporteurs sanitaires, des médecins et infirmiers scolaires, des médecins et infirmiers des services de médecine du travail.
L’ensemble des opérations de vaccination prévues pour les résidents des EHPAD comme les professionnels de santé doit pouvoir s’achever le 27 janvier.
• Le 28 janvier débute la vaccination de la population âgée de plus de 75 ans, et des personnes avec des pathologies à haut risque de complications pour la COVID-19, ainsi que les personnes en situation de handicap les plus vulnérables hébergées dans les établissements Maisons d’accueil spécialisé (MAS) et foyers d’accueil médicalisé (FAM) et leurs personnels éligibles.

Au fur et à mesure des livraisons des vaccins, le périmètre de la vaccination sera élargi aux personnes atteintes de pathologies chroniques et certains professionnels de santé.
La vaccination sera ouverte d’ici le 2e trimestre 2021 à l’ensemble de la population.

Lieux de vaccination

• Pour les professionnels libéraux, 4 centres ouvriront leurs portes aux personnels de ville pour la vaccination à partir du 21 janvier, au CHU nord, au CHU sud, au CHOR et au GHER.

• A partir du 28 janvier, ces 4 centres accueilleront les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes avec pathologies à haut risque sur prescription d’un médecin traitant.

• 4 centres ambulatoires supplémentaires ouvriront à la même date, en accord avec les municipalités concernées pour se répartir sur l’ensemble du territoire.
Les professionnels libéraux volontaires (médecins et infirmiers) assureront les vaccinations dans ces centres. Un appel à candidatures est porté par l’ARS et relayé par les URPS.

Les centres de vaccination

La prise de rendez-vous est obligatoire pour chaque vaccination.

GHER
Route nationale 3 - ZAC madeleine 97470 Saint-Benoît
Prendre rendez-vous en ligne : https://vaccination-covid.keldoc.com/centre-hospitalier/saint-benoit-97437/gher-saint-benoit/centre-de-vaccination-du-gher-saint-benoit

CHU Sud : Site de St Pierre
Avenue François Mitterand 97416 Saint-Pierre
Prendre rendez-vous en ligne : https://vaccination-covid.keldoc.com/centre-hospitalier-universitaire/saint-pierre-97448/centre-hospitalier-universitaire-la-reunion-sud/centre-de-vaccination-du-centre-hospitalier-universitaire-la-reunion-sud

CHU-Nord : Site Felix Guyon
Allée des Topazes 97400 Saint-Denis
Prendre rendez-vous en ligne : https://vaccination-covid.keldoc.com/centre-hospitalier-universitaire/saint-denis-97400/centre-hospitalier-universitaire-la-reunion-site-felix-guyon/centre-de-vaccination-du-centre-hospitalier-universitaire-la-reunion-site-felix-guyon

CHOR
impasse Plaine Chabrier 97415 Saint-Paul
Prendre rendez-vous en ligne : https://vaccination-covid.keldoc.com/centre-hospitalier/saint-paul-97460/centre-hospitalier-ouest-reunion/centre-de-vaccination-du-centre-hospitalier-ouest-reunion

Une plateforme téléphonique départementale dédiée sera opérationnelle d’ici une dizaine de jours.

Pilotage de la campagne de vaccination à La Réunion

Des réunions de concertation et d’appui ont été mises en place et se poursuive pour donner des informations, permettre des échanges, et organiser le déploiement du calendrier vaccinal à La Réunion :
• le comité stratégique, co-présidé par le préfet et l’Agence Régionale de Santé. Une première réunion s’est tenue le 17 décembre 2020 et a réuni les parlementaires, des représentants des collectivités (municipalités et conseil départemental), des représentants de syndicats et de la société civile.
• le comité citoyen sur la stratégie vaccinale présidé par le préfet, avec la participation de l’ARS comprenant les représentants des associations d’usagers. La rencontre s’est déroulée le 18 décembre 2020.
• des réunions de concertation ont été organisées par l’ARS depuis mi-décembre avec les EHPAD, EHPA et USLD associant systématiquement les responsables des structures, les médecins coordonnateurs et des représentants des familles des résidents. Objectifs : donner les premières informations et répondre aux questions.
• la cellule opérationnelle de vaccination, présidée par l’ARS s’est réuni pour la première fois le vendredi 8 janvier 2021 en présence du préfet avec la représentation des établissements de santé et médico-sociaux, des professionnels de santé libéraux, de l’Assurance maladie, des services de l’État et des collectivités, dont l’objet est de :
◦ partager les éléments sur le déploiement de la vaccination sur le département et dans les établissements concernés ;
◦ recenser et coordonner les contributions et les renforts nécessaires en personnels et en équipements indispensables au dispositif de vaccination ;
◦ définir et suivre les indicateurs détaillés du déploiement de la vaccination ;
◦ identifier les points de blocages ou de vigilance de nature juridique, financière ou organisationnelle pour y apporter des mesures correctives ;
◦ définir les modalités de mise en place des centres de vaccination.