Santé

VIH-SIDA : chiffres de La Réunion

Présentation des actions de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA

Témoignages.re / 29 novembre 2017

Le COREVIH présidé par le Docteur Catherine Gaud a présenté hier les chiffres de l’épidémie de VIH-SIDA à La Réunion à l’occasion d’une conférence de presse présentant les actions menées le 1er décembre prochain, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA.

JPEG - 84.3 ko

* 975 patients dans la file active

* 35 découvertes dans l’année, dont 5 au stade SIDA

* 100 % des patients suivis au CHU (2/3 site nord, 1/3 site sud)

* Sexe ratio : 2.55 en faveur des hommes

* Mode de transmission :

- Pour la file active : 53 % hétérosexuel, 39 % homo/bisexuel, 4% maternofoetal
- Pour les nouveaux dépistés : 52 % homo/bisexuel et 48% hétérosexuel

* Age moyen des patients : 49 ans (de 5 à 90 ans)

* 3 décès non reliés au VIH

* 70% des patients ont plus de 500 CD4, c’est-à-dire sont revenus à une immunité normale

* 93.5 % des patients ont une charge virale indétectable, c’est-à-dire un contrôle parfait de l’infection virale par le traitement.

* Les nouveaux séropositifs ont entre 22 et 68 ans avec une répartition à peu près égale par tranche d’âge

Conclusion

A la Réunion, le dépistage est important : 105 tests pour 1000 habitants par an. (contre 81 pour 1000 habitants au niveau national), mais la prévalence de l’infection est plus faible qu’au niveau national : 43 tests positifs (0.7% de tous les tests effectués) contre 90 au niveau national.

L’infection à VIH est bien contrôlée à la Réunion. La plupart des patients ont atteint l’objectif thérapeutique et sont porteurs sains de leur infection à VIH. Le nombre de décès a considérablement diminué avec les années et la plupart des décès sont non reliés à l’infection à VIH.

Comme en France, le problème demeure la stabilité du nombre de nouveaux séropositifs chaque année, et la concentration de l’épidémie dans le milieu homobisexuel.