Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Politique > Santé

VIH/SIDA : un enfant infecté toutes les deux minutes en 2020

Journée mondiale de lutte contre le SIDA 2021

mercredi 1er décembre 2021


Au moins 300.000 enfants ont été nouvellement infectés par le VIH en 2020, soit un enfant toutes les deux minutes, a indiqué mardi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), relevant que « la persistance de la pandémie de Covid-19 aggrave les inégalités qui marquent depuis longtemps l’épidémie de VIH ».


Quelque 120.000 enfants sont décédés de causes liées au SIDA durant la même période, soit un enfant toutes les cinq minutes, a alerté hier l’UNICEF à la veille de la Journée mondiale du SIDA.

L’UNICEF signale que deux enfants sur cinq vivant avec le VIH dans le monde ne connaissent pas leur statut sérologique et à peine plus de la moitié des enfants séropositifs reçoivent un traitement antirétroviral (ARV).

« L’épidémie de VIH entre dans sa cinquième décennie au moment où sévit une pandémie mondiale qui a saturé les systèmes de santé et restreint l’accès à des services vitaux.

Dans le même temps, l’augmentation de la pauvreté, des problèmes de santé mentale et de la maltraitance accroît le risque d’infection chez les enfants et les femmes », a déclaré dans un communiqué la Directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore.

Baisse de 40 % des nouvelles infections parmi les ados en Afrique de l’Est et australe

Selon le dernier rapport mondial sur le VIH et le SIDA, intitulé, « Aperçu mondial de l’épidémie », l’Afrique subsaharienne représentait 89 % des nouveaux cas d’infections pédiatriques au VIH en 2020. En outre, la région compte près de 88 % des décès d’enfants liés au SIDA.
Malgré les progrès accomplis au cours des dix dernières années dans la lutte contre le VIH et le SIDA, des enfants et des adolescents de toutes les régions continuent d’être laissés de côté, déplore le rapport.

Près de 150.000 enfants âgés de 0 à 9 ans ont été nouvellement infectés par le VIH, portant à plus d’un million le nombre total d’enfants séropositifs au sein de ce groupe d’âge, selon l’UNICEF.

Le même nombre de nouvelles infections a été constaté chez les ados âgés de 10 à 19 ans, portant leur total à 1,75 million de séropositifs. Par contre, le taux annuel de nouvelles infections parmi les adolescents a diminué de 41 % depuis 2010 en Afrique de l’Est et australe, alors qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les infections ont augmenté de 4 % durant la même période.

« À moins d’intensifier les efforts pour remédier aux inégalités qui marquent l’épidémie de VIH, aujourd’hui exacerbées par la Covid-19, le nombre d’enfants séropositifs risque d’augmenter, ainsi que le nombre de ceux qui perdront leur combat face au SIDA », a ajouté Mme Fore.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus