La Réunion dans Témoignages

Cimetières électoraux, inscriptions multiples...

Lutte pour le respect du suffrage universel

Manuel Marchal / 7 mars 2008

Voici trente ans, la bataille pour le respect du suffrage universel à La Réunion était une bataille quotidienne, une vigilance de tous les instants contre la menace permanente de la fraude électorale.
Non contents de faire voter les morts, certains n’hésitaient pas à inscrire le même électeur dans plusieurs bureaux de vote.

PDF - 434.7 ko

Dans son édition du 19 février 1977, "Témoignages" publie sur huit pages un échantillon de personnes décédées depuis des années qui sont pourtant inscrites sur les listes, d’électeurs inscrits au moins deux fois soit à l’intérieur de la même commune, soit dans deux communes dirigées par deux maires soutenus par le gouvernement de l’époque, de citoyens inconnus et introuvables, de morts qui renaissent le jour de leur naissance, d’autres qui ont voté plusieurs années après leur décès. Autant d’exemples qui soulignent les conditions dans lesquelles se déroulaient les élections, et l’ampleur de la bataille à mener pour faire respecter la démocratie. Car malgré de telles exactions, le pouvoir validait la "victoire" de ceux qui recouraient à de telles méthodes.
Le recul de ses pratiques est le résultat d’une lutte constante des Réunionnais, qui veulent que le suffrage universel, un des fondements de la démocratie, soit respecté à La Réunion.