La Réunion dans "Témoignages"

Des milliers de jeunes privés de travail

Mobilisation contre l’injustice du chômage

Manuel Marchal / 30 août 2007

Principal défi à La Réunion, le manque d’emplois atteint depuis bien longtemps de graves proportions. Déjà en 1976, un document du CESR soulignait que « près de la moitié de cette population qui ne peut pas - ou ne peut que partiellement - travailler ». Le résultat de mesures dont on peut se demander si elles avaient pour objectif le développement de La Réunion.

PDF - 293.8 ko

Vingt plus tard, la pénurie d’emploi était toujours là, aggravée, car malgré tous les efforts des Réunionnais pour élever fortement le niveau de formation des jeunes, le diplôme est loin d’être un passeport pour l’emploi.
En 1997, le nombre de 12.000 candidats aux postes d’aides éducateurs est révélateur de la crise. Ce sont en effet 12.000 jeunes Réunionnais qui ont un niveau de formation suffisant pour travailler au contact des élèves dans l’Éducation nationale. Ce sont 12.000 jeunes diplômés privés d’emploi.
Aujourd’hui, le problème du manque d’emploi est toujours aussi grave. Et comme il y a 10 ans, il touche sévèrement les jeunes, avec un taux de chômage de 50%. La perspective du million d’habitants à La Réunion, et l’augmentation de près de 50% de la population active annoncée pour ces prochaines années montrent que des mesures urgentes et spécifiques doivent être prises pour placer enfin La Réunion sur la voie du développement, afin, notamment, de lutter résolument contre le chômage.

M.M.