La Réunion dans "Témoignages"

L’impact de la concentration industrielle

Fermeture de l’usine sucrière de Stella

Manuel Marchal / 25 septembre 2007

La fermeture de l’Usine de Stella marque une nouvelle étape de la concentration de l’industrie sucrière à La Réunion. Annoncée brutalement, effective avant le début de la campagne 1978, la fin de Stella signe le départ d’une vague de fermeture.

Dès l’année suivante, un plan dit de restructuration prévoit l’arrêt de La Mare et Quartier-Français. En 1986, au terme d’une longue bataille, Savanna ferme ses portes. Celles de Grand-Bois en 1991 et de Beaufonds en 1995 achèvent de terminer ce processus. Il ne reste que deux usines aujourd’hui à La Réunion.

PDF - 526 ko

Parallèlement à cette concentration de l’outil industriel, la surface totale exploitée en canne diminue, tout comme le tonnage récolté.
En 1978, l’année de la fermeture de Stella, 2,38 millions de tonnes de cannes. En 1979, date de l’arrêt de La Mare et Quartier-Français : 2,4 millions. À l’époque, la sole cannière dépassait 33.000 hectares.
L’an dernier, les deux usines ont brassé 1,86 million de tonnes de cannes, récoltées sur une surface de 26.000 hectares.

M. M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Vous me donner l’opportunité de participer.
    Vous savez remémorer l’histoire que prévoyez vous pour l’avenir ? dans l’immédiat ou dans un avenir proche ? sans utiliser la misère, le terreaux des hommes politique, pour que ce petit bout de terre ; prospère et vit harmonieusement, dans l’amour et le partage. par rapport de tout ce qui se passe actuellement (inégalités, profits honteux, les responsables sans scrupule ) si la justice fait son travail, penseriez-vous que les prisons de l’ile serait trop petites ?

    Article
    Un message, un commentaire ?