La Réunion dans "Témoignages"

La Réunion s’appauvrit

La vie chère

Manuel Marchal / 21 août 2007

"Témoignages" rend public des données issues d’une étude de l’INSEE sur la comparaison du pouvoir d’achat entre le travailleur réunionnais et celui de France.
"Témoignages" constate que « de 1967 à 1971, toujours selon l’INSEE, les prix ont évolué à peu près parallèlement à La Réunion et en France. Mais de 1971 à 1975, ils ont grimpé ici de 60,6% contre 49,1% là-bas. (...) À l’heure actuelle, les prix seraient de 61,5% plus élevés ici qu’en métropole ».

PDF - 421.5 ko

Des prix plus élevés pour des salaires plus faibles à La Réunion, car à cette époque, le SMIC « qui représentait en 1967 82,6% du SMIC français n’en représente plus que 66,8% six ans après. Quant au pouvoir d’achat du smicard créole, s’il dépassait les deux tiers du pouvoir d’achat du smicard français en 1967, il est aujourd’hui à un peu plus de la moitié ».
La lutte pour l’égalité a permis de déboucher sur l’égalité du SMIC, ce qui a incontestablement amélioré le pouvoir d’achat. Mais la vie chère est toujours une réalité. C’est contre cette injustice que converge la mobilisation des organisations syndicales, politiques et des associations. Elle a permis enfin la mise en place d’un Observatoire des prix et des revenus, une étape pour lutter contre la vie chère qui touche particulièrement les plus bas revenu et contribue toujours à appauvrir La Réunion.