La Réunion dans "Témoignages"

Le rassemblement

Une stratégie acclamée par la population

Manuel Marchal / 14 mars 2008

En 1967, Michel Debré déclare à Saint-Louis : « Le Parti communiste est mort ce soir ». Ce rappel de "Témoignages" daté du 14 mars 1989 permet de donner une perspective historique aux municipales de 1989. Au premier tour, cinq tête de liste d’union autour notamment du PCR sont élues, et plusieurs autres listes soutenues par le parti étaient qualifiées pour le second tour.

PDF - 502.6 ko

Malgré ce résultat, une certaine presse de l’époque n’hésitait pas à titrer sur un échec du PCR. Or, les faits avaient traduit la réussite de la stratégie d’ouverture du Parti communiste réunionnais.

Près de vingt ans après ces commentaires, et quarante ans après la déclaration de Michel Debré, la marche de l’Histoire clarifie la situation. Le premier tour des municipales et des cantonales de 2008 réaffirme que l’orientation stratégique du PCR, le rassemblement le plus large autour de l’intérêt général, est porteur de succès car il correspond aux attentes de la population réunionnaise.