La Réunion dans "Témoignages"

Ne plus gaspiller la jeunesse

50 ans de luttes

Manuel Marchal / 27 juin 2009

À la suite d’un changement de gouvernement à Paris, il est décidé de supprimer le dispositif emploi-jeune. 8.000 jeunes Réunionnais sont alors menacés par le chômage.
Face à cette situation, les jeunes se sont mobilisés et le Collectif Emplois en danger s’est créé. Ces efforts ont obtenu le soutien des élus, en particulier la Région, le Conseil général, les maires ainsi que de plusieurs parlementaires réunionnais. La réunion extraordinaire du 4 novembre 2002 rassemblant les jeunes, les élus et les socio-professionnels allait déboucher sur une série de propositions qui plus tard allaient aboutir à la tenue d’une table-ronde.
C’est à partir de cette table-ronde que des solutions concrètes ont permis de préserver l’emploi des jeunes. Mais sept ans plus tard, la menace du chômage revient. C’est aujourd’hui de nouveau la mobilisation, pour que la remise en cause du droit à un travail soit définitivement écartée.

M.M.