La Réunion dans "Témoignages"

Pouvoir d’achat : la mobilisation paie

Grande journée d’action

Manuel Marchal / 14 février 2009

18 février 1974

Face à la vie chère, alors que le pays compte déjà 50.000 chômeurs, pour des salaires dignes, les travailleurs se mobilisent par dizaines de milliers pour la justice sociale le 18 février 1974.
Quelques jours après cette mobilisation, les travailleurs obtiennent des augmentations de salaires dans le BTP, sur les quais et dans plusieurs autres entreprises.
Il est à noter qu’à cette époque, le SMIC réunionnais était inférieur à celui de la France. Ce qui veut dire que les gouvernements qui se succédaient à Paris pouvaient jouer sur cette inégalité pour donner un peu de pouvoir d’achat en réduisant le différentiel entre les salaires perçus à La Réunion et en France.
Mais depuis la réalisation de l’égalité du SMIC, l’État ne dispose plus de ce levier, et le système de l’intégration montre ses limites : il n’a pas permis de donner le même pouvoir d’achat qu’en France, ni de faire descendre le taux de chômage à un niveau voisin de celui de la France. Face à cette crise structurelle, Paris est aujourd’hui sans réponse.

M.M.